Hongrie: La découverte d'un fossile remet en question les origines du panda géant

ANIMAUX Des chercheurs ont découvert les dents de ce qui semble être l’ancêtre du panda géant moderne en Hongrie et non pas en Chine…

Naomi Mackako

— 

Le panda géant viendrait d'Europe. Lancer le diaporama
Le panda géant viendrait d'Europe. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA
  • Un fossile datant d'il y a dix millions d'années a été retrouvé sur un site archéologique en Hongrie.
  • Les dents découvertes par les chercheurs seraient celles du «cousin» du panda géant moderne.
  • Il y a cinq millions d'années le climat de l'Europe s'est rafraîchit, ce qui a provoqué la migration du panda vers la Chine.

Une récente découverte de chercheurs sur un site archéologique de la ville de Rudabánya en Hongrie remet en question les origines du panda géant. Si jusqu’alors on attribuait la maternité de cet ours noir et blanc à la Chine en raison d’un fossile vieux de huit millions d’années trouvé dans ce pays, un autre plus vieux (dix millions d’années) trouvé dans le nord de la Hongrie laisse penser que l’animal vient d’Europe. Des chercheurs ont découvert les dents de ce qui semble être l’ancêtre du panda géant moderne.

Son ancêtre se nourrissait différemment

Bien que le panda ait un système digestif de carnivore, il se nourrit uniquement de bambou. Les restes de mâchoire retrouvés laissent penser que l’aïeul du panda se sustentait aussi d’autres végétaux. « Cela nous dit que le mode de vie des ancêtres du panda était très similaire au panda moderne» a déclaré Louis de Bonis de l’Université de Poitiers à New Scientist. Son équipe et lui ont nommé l’espèce Miomaci panonnicum. Et d’ajouter : « Miomaci pourrait être considéré non pas comme un ancêtre direct, mais plutôt comme un « cousin » du panda moderne ».

C’était mieux avant

La ville de Rudabánya est connue pour recouvrir des fossiles d’humains et de singes. A l’époque, l’Europe était plus chaude et humide qu’aujourd’hui. La région hongroise regorgeait de végétation luxuriante, un environnement parfait pour le panda. Un changement climatique intervenu il y a cinq millions d’années aurait poussé l’animal à migrer vers la Chine.

«Il existe des similitudes intéressantes entre les fossiles d’animaux trouvés dans certains sites européens et chinois à la fin du Miocène, ce qui suggère qu’il y a eu beaucoup de déplacements entre les deux zones», explique Dave Begun, professeur de l’université de Toronto, à l’origine de la découverte.