Le choc des titans: Des robots géants s’affrontent dans un duel épique

INSOLITE Des ingénieurs américains et japonais se sont défiés dans un combat glorieux et brutal de robots géants…

Naomi Mackako

— 

Les Etats-Unis ont déclaré la guerre au robot japonais en 2015.
Les Etats-Unis ont déclaré la guerre au robot japonais en 2015. — Cover Images/SIPA

Ce mardi a eu lieu le premier combat de robots gigantesques. Il s’agit d’un duel entre deux robots pilotés par des humains. Deux pays se sont affrontés, les Etats-Unis contre le Japon comme le relate Mashable. La construction des machines de destruction a demandé deux ans de fabrication.

Ingénieurs américains de Megabots Inc., Matt Oehrlein et Gui Cavalcanti en duo a souhaité construire un robot semblable à ceux des combats de science-fiction, des jeux vidéo et des films. « La vision de MegaBots est de divertir un public mondial grandissant de fans de science-fiction et de passionnés d’eSport en transformant leurs rêves de combat robotique géant en réalité épique », déclare Megabots sur son site web. Il y a deux ans, les Américains ont défié le robot japonais de Suidobashi Heavy Industries, Kogoro Kurata. Le créateur de ce dernier, a accepté mais à la condition que le combat soit un corps à corps.

Des canons, des mitraillettes et des épées

La bataille s’est tenue dans une aciérie de la campagne japonaise. Les robots de combat les plus lourds au monde s’y sont déchaînés, de quoi perturber le calme ambiant le temps d’un duel épique. La règle est simple, il est possible de gagner de trois façons : soit par K.O. du robot, soit par désactivation du robot ou encore dans le cas où le pilote du robot capitule. Au cours du premier duel, l’équipe américaine a présenté le robot Iron Glory aussi appelé « MK2 », la bête d’acier pèse six tonnes et arbore un canon lanceur de missile de 1m82. Le parti japonais a, quant à lui, sorti son Kurata de plus de quatre tonnes qui a pour attribut une mitraillette de 18 millimètres. Agile et très rapide, c’est l’engin idéal pour un combat en corps à corps.

Le Kurata japonais a remporté la première manche après avoir assené un coup de poing de son ichigeki fist à l’Iron Glory, le laissant inapte au combat. Mais les Américains avaient plus d’un tour dans leur sac et ont riposté avec Eagle Prime, un robot de douze tonnes avec un double canon et un poing de 272 kg, avec en sus une épée-tronçonneuse d’1m20.

Œil pour œil, dent pour dent

Après les premiers coups de l’aigle d’acier américain, le Kurata japonais a dégainé sa mitraillette capable de tirer 2.000 balles de peinture par minute, avant d’achever son attaque avec le déploiement d’un drone. Le duo américain a répliqué en interrompant la lancée dudit drone dans les airs puis a mis en marche son épée-tronçonneuse. Les affrontements se sont perpétrés jusqu’à ce que l'Américain Eagle Prime l’emporte.

Le combat s’est finalement achevé sur un match nul : 1-1.

Les participants restent très enthousiastes et espèrent bien que ce choc des titans ne sera pas un événement unique : « je pense qu’il est temps d’en faire une ligue sportive », a déclaré Cavalcanti. Un sport futuriste en perspective ?