VIDEO. Ouragan Maria: Trois naufragés secourus au large de Porto Rico

OURAGAN MARIA Une femme et deux garçons ont été secourus après l’ouragan Maria, alors qu’ils s’étaient réfugiés sur la coque de leur bateau chaviré au large de Porto Rico…

Marie Lombard

— 

3 naufragés sauvés au large du Porto Rico après le passage de Maria
3 naufragés sauvés au large du Porto Rico après le passage de Maria — Screenshot Twitter USCG Southeast

Une scène digne de Moby dick. Alors que l’ouragan Maria continue sa route au nord des côtes de la République Dominicaine, les secours s’organisent en Dominique et à Porto Rico, où 80 % des constructions ont été touchées.

Piégés pendant 24 heures sur la coque du bateau

Au large des côtes, certains navires ont également été pris de court par la violence de l’ouragan, alors classé en catégorie 4. C’est le cas de celui d’une mère et de ses deux fils, piégés pendant 24 heures sur la coque de leur bateau retourné, au large de Vieques, une des îles de l’archipel de Porto Rico.

« Les gardes-côtes ont reçu une alerte par le biais d’un poste d’urgence indiquant une balise radio, et ensuite un appel de détresse, le 20 septembre, émanant du bateau Ferrel et déclarant qu’ils étaient handicapés et à la dérive avec une houle de 6 mètres et des vents de 180 km/heure ».

Un Britannique décédé dans le nauffrage

Ce sont un hélicoptère des garde-côtes de Clearwater en Floride et un hélicoptère de la flotte royal britannique qui sont venus à la rescousse des trois naufragés. La femme et les deux garçons ont pu être sauvés par hélitreuillage, mais les autorités ont appris par la suite qu’un homme britannique était décédé, coincé dans le vaisseau qui a coulé peu de temps après le sauvetage selon Metro UK.

Sur l’île, les dégâts sont majeurs. « Porto Rico est absolument anéanti », n’a pas hésité à déclarer le président américain Donald Trump, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York. L’île « est dans un état très, très, très délicat… Le réseau électrique est détruit », a-t-il ajouté, confirmant une visite prochaine sur le territoire des Grandes Antilles. Cette situation pourrait durer « pendant quatre à six mois », a prévenu la maire de San Juan, Carmen Yulin Cruz, citée par NBC.