VIDEO. Un requin dans les inondations du Texas ? Quand Fox News reprend une fake news

FICTION OU RÉALITÉ , Un présentateur de Fox News a prétendu qu’un requin avait été vu dans les inondations de Houston (Texas). Il s’agit en fait d’une fake news bien connue…

Marie Lombard

— 

Un journaliste de Fox News a repris une fake news concernant la présence d'un requin dans les inondations à Houston
Un journaliste de Fox News a repris une fake news concernant la présence d'un requin dans les inondations à Houston — Mario Cantu/CSM/Shutter/SIPA

Certains ont regardé l’intégrale des «Sharknado» en attendant Harvey. Vous rappelez-vous cette histoire, déclinée en 4 films, qui raconte l’arrivée d’une tornade truffée de requins sur Los Angeles ? Apparement elle a fait forte impression aux Etats-Unis, confrontés à la menace de l’ouragan Harvey. Ainsi, un internaute n’a pas hésité à diffuser la photo la plus invraisemblable de ces derniers jours. On y voit un requin nageant dans les eaux des inondations sur une autoroute de Houston, au Texas, où l’ouragan a causé une montée des eaux de plus d’un mètre.

Si certains internautes sont tombés dans le panneau, la majeure partie a tout de suite relevé la supercherie, la fake news du requin étant récurrente en cas d’inondations. Cependant, un journaliste de Fox News n’a pas semblé déceler l’usage de Photoshop dans la photo et, en plein direct, a affirmé avoir «vu un requin sur l’autoroute, nageant dans l’eau, comme dans Sharknado». La remarque de Jesse Watters, par ailleurs critiqué pour ses propos racistes lors d’un reportage à Chinatown, a été vivement moquée sur les réseaux sociaux.

L’auteur de la publication, Jason Michael dont la photo avait par ailleurs circulé après le passage de l’ouragan Irene au Porto Rico, celui de l’ouragan Sandy dans le New Jersey et suite aux inondations au Texas en 2015, s’est vite dénoncé sur Twitter, afin de mettre un terme au débat. Il a ainsi déclaré que «si l’Amérique est si facile à berner avec un fake news, nous devrions tous être inquiets». Une remarque qui est mal passée auprès des internautes, parmi lesquels certains sont intervenus pour critiquer la démarche de Jason Michael, qui n’a pas attendu la fin de l’ouagan pour lancer «la machine à fake news».

 «Attends peut-être que tout le monde soit en sécurité avant de lancer la machien fake news»

 «Quand la réalité est absurde, le sens commun et la normalité de fonctionnent plus comme filtres. On ne peut pas blamer les gens de ne plus savoir quoi penser»

«Je ne peux toujours pas croire que les gens pensent que c'est vrai après toutes les fois où {cette photo] a été utilisée»