VIDEO. Philippines: Des centaines de personnes s’entassent pour acheter un burger à 13 centimes

MALNUTRITION Des centaines de personnes se sont agglutinées, ce lundi, devant un fast-food de Manille (Philippines) qui proposait des burgers à 13 centimes…

Marie Lombard
— 
Des centaines de personnes se sont massées ce lundi devant un fast-food de Manille proposant des burgers à 13 cetimes
Des centaines de personnes se sont massées ce lundi devant un fast-food de Manille proposant des burgers à 13 cetimes — FRANCOIS GUILLOT AFP

Une marée humaine pour des sandwichs à 13 centimes. Une scène de pure folie, surpassant de beaucoup le black friday aux Etats-Unis, a été vue ce lundi à Manille aux Philippines, devant un restaurant Zark’s Burgers.

Des centaines de personnes, criant et courant, se sont ainsi ruées vers les portes du fast-food, afin de profiter d’une offre exceptionnelle célébrant le huitième anniversaire de la chaîne de restauration rapide : 1 « ultimate burger », la spécialité de la maison, pour 8 pesos (13 centimes) au lieu de 145 (2.38 euros). Problème : seulement 80 sandwichs étaient disponibles à ce prix, et les gens se sont donc précipités, s’écrasant les uns les autres dans une atmosphère irrespirable.

Une situation qui aurait pu se révéler dangereuse, selon Pauline Cabal Estrada, une habitante interrogée parMashable. « Je me souciais des enfants qui étaient aussi là-bas, je ne pense pas que leurs parents se soient ennuyés à penser à ce qui aurait pu arriver ». Elle-même avait pour projet de se rendre au Zark’s Burger, mais, raconte-t-elle, « j’ai vu des gens courir et crier, j’ai changé d’avis ».

Une quarantaine de fast-foods implantés

Mais pourquoi un tel engouement pour un sandwich composé de pain, bœuf, bacon et fromage ? Dans un pays où 27. 9 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, fixé à 0.62 dollars américains (soit 47 centimes d’euros) par jour, les fast-foods sont très appréciés.

L’OMS pointait en avril dernier la modernisation du pays et la hausse des prix des matières premières telles que le riz ou le poisson, sur les marchés internationaux. Faute de pouvoir s’offrir ces denrées traditionnelles, les Philippins se tournent donc vers l’une des 40 chaînes de fast-food qui se sont implantées sur l’archipel. Le résultat de ces changements de consommation, dans un pays pourtant pauvre : le taux de population en surpoids est évalué à 21.8 % selon l’ OMS.