VIDEO. Argentine : Une pétition lancée pour sauver les animaux drogués d'un zoo

ANIMAUX Une pétition a été lancée en ligne pour faire fermer le zoo de Luján, en Argentine, soupçonné de droguer ses animaux afin qu’ils se laissent approcher par les humains…

Marie Lombard
— 
Deux touristes nourrissent des bébés lions au zoo de Lujan, en Argentine
Deux touristes nourrissent des bébés lions au zoo de Lujan, en Argentine — Jonas de Carvalho

12 euros pour caresser un lion drogué. Selon une pétition lancée en ligne, les animaux du zoo de Luján, à une heure de Buenos Aires ( Argentine), sont drogués et enchaînés afin d’être approchés pas les humains à l’intérieur même de leurs cages.

La controverse a commencé en 2011, lorsqu’un internaute a publié la vidéo d’un visiteur du zoo, caressant un lion adulte à l’air pataud. Ces premières images ont été suivies, en 2012, d’une seconde vidéo, montrant cette fois un homme nourrissant un ours brun avec sa bouche à Luján. Des rapprochements étonnants avec des animaux sauvages, qui ont suffi à susciter les questions.

Ils « passent leurs journées à dormir »

Ainsi, sur la page ouverte par TripAdvisor sur le zoo, les internautes s’écharpent. Si certains, ravis, se vantent d’avoir pu vivre une « expérience unique dans une vie », d’autres dénoncent l’apathie des animaux qui « passent leur journée à dormir » et ne « réagissent pas ». « Ce zoo est horrible !, s’insurge ainsi Mathilde. Les animaux sont tous drogués ! Il n’est pas normal de pouvoir s’allonger sur un tigre ou mettre de la nourriture dans la bouche d’un ours brun. »


Le zoo pour sa part, justifie le calme de ses bêtes : les animaux seraient ainsi élevés avec des chiens, qui leur apprennent à « bien se comporter avec les humains ». De plus, témoigne Claudio Nieva, le directeur du zoo, au Daily mail, « nous nourrissons tous les animaux, et surtout les prédateurs, donc ils ne sont pas affamés quand un humain entre dans leur cage ». Alors, drogués ou gavé au point de ne plus pouvoir se lever ?

Appuyée par multitudes de témoignages négatifs, la pétition lancée récemment demande la fermeture du zoo de Luján ainsi que la réacclimatation des animaux dans « d’autres maisons bien meilleures ».