Etats-Unis: Un couple rachète une rue de millionnaires pour une bouchée de pain

PAS CHER Un couple d'Américains s'est offert en toute discrétion les trottoirs et parties communes d'une luxueuse artère de San Francisco...

20 Minutes avec agence

— 

Presidio Terrace est une ruehuppées de San Francisco.
Presidio Terrace est une ruehuppées de San Francisco. — Wikipedia

Les résidents de la très chic Presidio Terrace, une rue privée de San Francisco (Etats-Unis), ont découvert en mai dernier que l’artère, ses trottoirs et certaines parties communes avaient été rachetés par Tina Lam et Michael Cheng.

Ce couple d’Américains a en effet acquis le lot pour la somme de 90.100 dollars (un peu moins de 76.300 euros) lors d’une vente aux enchères organisée en avril 2015, rapporte le San Francisco Chronicle.

Les richissimes habitants ne payaient pas la taxe foncière

A l’origine de cette incroyable situation, le défaut de paiement de la taxe foncière spéciale qu’auraient dû régler les richissimes habitants de Presidio Terrace, où les palmiers côtoient des manoirs à plusieurs millions de dollars.

Pourtant, comme l’indique le journal local, l’impôt ne s’élevait chaque année qu’à 14 dollars, soit environ 12 euros. Une somme dérisoire pour l’association des propriétaires locale, qui aurait pourtant oublié de s’acquitter de ses obligations pendant une trentaine d’années.

Résultat, un arriéré de 420 dollars que l’administration fiscale a choisi de récupérer en procédant à la vente aux enchères pour le plus grand bonheur de Tina Lam et Michael Cheng.

Bientôt un stationnement payant ?

Si les acheteurs avouent avoir eu beaucoup de chance de saisir cette opportunité, ils sont bien décidés à tirer un profit de cet investissement. Le couple pourrait par exemple revendre la rue à ses habitants ou faire payer à ces derniers le droit de se garer devant leur propre habitation.

>> A lire aussi : Toulouse: Maisons, terrains ou écuries, la mairie déstocke et les prix vont vous rendre marteau

Une perspective que les propriétaires, parmi lesquels figure la représentante démocrate Nancy Pelosi, craignent. Leur association conteste la validité de l’achat de Tina Lam et Michael Chen alors qu’ils n’étaient même pas au courant de la mise en vente de Presidio Terrace. Ils assurent aussi que les avis d’imposition impayés avaient été envoyés à une mauvaise adresse.

Depuis le mois de juillet, l’avocat des habitants fortunés cherche aussi à faire invalider la vente, affirmant que le couple ne s’est lui non plus pas acquitté d’un impôt pourtant dû. L’affaire sera jugée en octobre prochain.