Etats-Unis: Juste avant d'accoucher, une gynécologue aide à mettre au monde un autre enfant

INSOLITE Quelques minutes avant le début de son propre travail, elle a aidé une autre femme à donner naissance à son enfant...

20 Minutes avec agence

— 

Accouchement, illustration
Accouchement, illustration — VIKTOR DRACHEV / AFP

C’est un concours de circonstances au dénouement heureux. Amanda Hess, une gynécologue-obstétricienne, se trouvait à la maternité de Frankfort (Etats-Unis) pour donner naissance à son deuxième enfant. Elle a finalement dirigé l’accouchement d’une autre femme, rapporte le site Pourquoi Docteur.

Aucun médecin n’était disponible pour assister cette dernière dont le col de l’utérus était pourtant dilaté à son maximum. Le bébé commençant à présenter des signes de détresse, Amanda Hess n’a pas hésité à jouer son rôle de médecin malgré son état.

Elle connaissait la patiente

« J’ai juste mis une autre blouse pour couvrir mon dos et des chaussons pour mes chaussures, afin de me protéger des fluides, et je suis descendu dans sa chambre », a raconté l’héroïque gynécologue.

Elle a alors constaté qu’elle connaissait la patiente. Leah Johnson était en effet venue la consulter peu de temps auparavant. La docteure a ensuite pris les choses en main et a dirigé l’accouchement.

>> A lire aussi : Elle photographie la douleur ou la joie des accouchements

Les deux bébés sont en bonne santé

Le premier bébé ayant vu le jour sans encombre, Amanda Hess est retournée dans sa chambre et son travail a commencé quelques minutes plus tard. Elle a donné naissance à une petite fille nommée Ellen Joyce.

Les deux nouveau-nés se portent à merveille malgré une situation qui aurait pu se révéler dramatique.

Elle a travaillé « jusqu’à la dernière seconde »

« J’avais répondu à un appel professionnel la veille, ce qui m’avait fait dire que j’avais travaillé jusqu’à la dernière minute. Finalement, je l’ai fait littéralement jusqu’à la dernière seconde ! », a commenté Amanda Hess.

Leah Johnson s’est estimée « vraiment chanceuse » que l’obstétricienne ait été présente, « qu’elle soit ce type de personne et qu’elle ait pris l’initiative de faire ce qu’elle a fait ».

>> A lire aussi : Elle prénomme son fils Uber, après avoir accouché dans un VTC