VIDEO. «Il me jetait un sort»: Des Californiens auraient vu le Chupacabras rôder dans leur rue

CAUCHEMAR Des habitants du sud de la Californie affirment avoir vu le Chupacabras, cette créature qui suce le sang des animaux, rôder dans leur quartier…

Marie Lombard

— 

Des Californiens auraient vu le terrible Chupacabras dans leurs rues
Des Californiens auraient vu le terrible Chupacabras dans leurs rues — Wikipedia Commons

Gare à vous promeneurs du soir, le Chupacabras a été repéré en Californie. Des habitants du sud de l’Etat californien ont raconté avoir vu dans leur rue le Chupacabras, cette créature cauchemardesque issue des légendes sud-américaines, semblable à un chien sans poils et pourvue de dents pointues pour sucer le sang des animaux.

Interrogé par Press-Enterprise, un habitant du coin a ainsi affirmé avoir chassé de son jardin un animal semblable, plus grand « que le plus gros coyote que vous avez jamais vu » et complètement chauve. Ce dernier aurait grogné après lui, furieux d’être ainsi chassé alors qu’il s’apprêtait à attaquer le chat de la maison, ce que l’homme effrayé a interprété comme une sorte de malédiction. « Il me jetait un sort, déclare-t-il ainsi avant d’ajouter « j’ai volé son déjeuner ». Brrr.

>> A lire aussi : Ecosse: Qui est la créature de Saint Kilda?

Des coyotes atteints de la gale ?

Selon le directeur du musée international de la cryptozoologie du Maine, Loren Coleman, interrogé par le Huffington Post, le Californien n’a jamais vu le Chupacabras, pas plus que ceux ayant fait des signalements avant lui. « Les résultats ADN prouvent que dans 100 % des cas signalés, ce sont des canidés (coyotes, renards, chiens et loups rouges), le plus souvent atteints de la gale. » Ce qui expliquerait l’absence de poils et la peau grisâtre.

>> A lire aussi : VIDEO. Une immense créature marine s'échoue sur une plage indonésienne

Et pour ceux qui en douteraient encore, le porte-parole du département de la pêche et de la vie sauvage de Californie a affirmé haut et fort que les « Chupacabras n’étaient pas une chose ». « Les gens appellent les créatures énigmatiques ressemblant à des chiens "Chupacabras", car ils aiment les mystères », conclut Loren Coleman.

La légende du Chupabras a commencé à Porto Rico en 1992, lorsque les journaux ont rapporté la mort de plusieurs sortes d’animaux domestiques, tous retrouvés avec un trou au niveau du cou. Certains imaginent alors l’existence d’une créature extraterrestre qui sucerait le sang de leurs bêtes. Le mythe, et les meurtres d’animaux, se sont par la suite étendus à l’Amérique centrale et latine, au point de devenir une véritable légende urbaine qui traversera la frontière étasunienne.