Harcèlement: Un «lance-flammes anti-pervers» à la disposition des femmes chinoises

AGRESSION L'objet, facilement transportable dans un sac à main, laisse une cicatrice indélébile...

20 Minutes avec agence

— 

Les Chinoises peuvent désormais acheter sur Internet des « lance-flammes anti-pervers ».
Les Chinoises peuvent désormais acheter sur Internet des « lance-flammes anti-pervers ». — Capture d'écran Youtube / Lady Avenger

Les Chinoises disposent désormais d’une arme redoutable en cas d’agression. En vente sur Internet, le « lance-flammes anti-pervers » doit permettre de lutter contre le harcèlement des femmes dans le pays, rapporte The Telegraph.

Une flamme de 50 centimètres

L’objet de petite taille se range facilement dans un sac à main et peut même faire office de briquet. Il émet une flamme qui peut atteindre 50 cm et laisser sur l’agresseur « une cicatrice indélébile ».

Légal ou non ?

Vendu en ligne entre 13 et 40 dollars, le lance-flammes est considéré comme légal en Chine car son fabricant ne le présente pas comme une arme. Mais la police chinoise le considère, elle, comme une arme « techniquement illégale ».

Selon le Beijing Youth Daily,.300 « lance-flammes anti-pervers » ont été vendus le mois dernier. En 2013, des sociétés chinoises auraient déjà commercialisé des « leggings poilus » pour diminuer le nombre d’agressions, rappelle Slate.

>> A lire aussi : Paris veut s'attaquer au harcèlement de rue à la Chapelle