VIDEO. Etats-Unis: Des patates vieilles de 11.000 ans retrouvées dans l'Utah

ARCHÉOLOGIE Des scientifiques ont découvert des pommes de terre vieilles de 10.900 ans dans le désert de l’Utah. Elles auraient été cuisinées durant la période amérindienne…

Marie Lombard

— 

Des chercheurs ont trouvé des patates vieilles de 10.900 ans dans l'Utah
Des chercheurs ont trouvé des patates vieilles de 10.900 ans dans l'Utah — Geoffrey Swaine/Shutter/SIPA

C’est pas les pommes de terre de Noirmout' mais bon… Des chercheurs de l’Université de l’Utah ont publié récemment un rapport sur des patates pas comme les autres. Retrouvés dans le désert d’Escalante, dans l’Utah, près d’un site amérindien, les féculents auraient en effet… 10.900 ans, ce qui en fait les plus vieilles pommes de terre cultivées en Amérique du Nord.

>> A lire aussi : Ouverture du tombeau de Jésus: La panne inexpliquée des appareils electromagnétiques

Les spécimens seraient le fruit d’une Solanum Jamesii, plante originaire du sud des Etats-Unis et produisant des petites patates sauvages (bien loin de la charlotte que l’on trouve au supermarché). Elles ont été déterrées à proximité d’outils de cuisson, ce qui indique que des ancêtres amérindiens les avaient apportées sur les lieux explicitement pour les cuisiner. Des recherches archéologiques antérieures ont, en effet, prouvé que les tribus Apaches, Navajos ou Hopis consommaient ces féculents.

Faire survivre les germes pour les consommer dans le futur 

Selon le magazine Science Alert, les experts veulent à présent faire survivre les germes de Solanum Jamesii afin de pouvoir les consommer dans le futur. « C’est compliqué de persuader un large public de l’intérêt des plantes rares », explique Bruce Pavlik de l’université de l’Utah, membre de l’équipe de recherche, dans un article publié sur le sujet dans la revue scientifique PNAS.

>> A lire aussi : Italie: Un «mini Pompéi» découvert sur le tracé du métro romain

« Mais elles ont une histoire réelle associée à celle des nations natives de l’Amérique, avec les peuples et les pionniers ayant vécu ici et les résidents actuels d’Escalante. » Cette région de l’Utah était en effet surnommée la « vallée des patates » par les premiers pionniers.