VIDEO. Royaume-Uni: Une canadienne de 24 ans prend la tête de la garde royale

HONNEUR Megan Couto, canadienne de 24 ans issue de l’infanterie, a été provisoirement nommée capitaine de la garde royale de la Reine à Londres…

Marie Lombard

— 

La Canadienne Megan Couto nommée à la tête de la garde de la reine d'Angleterre
La Canadienne Megan Couto nommée à la tête de la garde de la reine d'Angleterre — MacDiarmid/Shutterstock/SIPA

Une Canadienne à la tête des soldats rouges de la reine. Jusqu’au 7 juillet prochain, l’emblématique garde de la reine d’AngleterreElizabeth II sera dirigée par une femme : Megan Couto.

Première femme issue de l’infanterie à obtenir ce poste honorifique

Cet honneur rare, dû à la célébration du 150e anniversaire de la fondation duCanada, pays du Commowealth qui reconnaît donc Elizabeth II comme étant sa souveraine, a attiré lundi des milliers de spectateurs curieux devant les grilles de Buckingham Palace. C’est là que Megan Couto, soldate de 24 ans du deuxième bataillon de l’infanterie canadienne, a été intronisée comme capitaine avant de mener la très célèbre relève de la garde devant Buckingham Palace.

Si elle n’est pas la première dame à diriger la garde, comme l’avait tout d’abord affirmé l’armée britannique, elle est la première femme issue de l’infanterie à obtenir ce poste honorifique.

« Les femmes jouent un rôle dans les forces armées du Canada depuis plus de cent ans »

Cette intronisation a été saluée par le ministre canadien de la Défense Harjit Sajjan : « Félicitations à la capitaine Megan Couto, qui entre l’histoire aujourd’hui en tant que première femme membre de l’infanterie à diriger la garde de la reine. Les femmes jouent un rôle dans les forces armées du Canada depuis plus de cent ans. C’est pourquoi les Forces armées canadiennes sont fières d’être un chef de file dans le domaine de l’égalité entre les sexes et des droits des femmes. »

>> A lire aussi : La reine d'Angleterre fête son 91e anniversaire

Megan Couto a intégré les Forces Armées canadiennes en 2010. Suite à l’obtention de son diplôme au Collège militaire royal du Canada, elle a été affectée au deuxième Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, à Shilo dans le Manitoba.