Donald Trump pose ses mains sur un globe lumineux et le Web s'emballe

POUVOIR En visite à Ryad (Arabie Saoudite), Donald Trump a posé ses mains sur un globe de verre lumineux, déchaînant les commentaires au sujet de sa soif de pouvoir…

Marie Lombard

— 

Les présidents américain et égyptien accompagnés du roi Salman d'Arabie Saoudite à Ryad
Les présidents américain et égyptien accompagnés du roi Salman d'Arabie Saoudite à Ryad — Uncredited/AP/SIPA

Il y a de quoi avoir peur. En visite officielle dimanche en Arabie saoudite, Donald Trump s’est rendu à l’inauguration d’un centre de lutte contre l’extrémisme à Ryad, en compagnie du roi Salman d’Arabie et du président égyptien Abdel Fatah al-Sissi.

Employant plus de 200 analystes, le centre surveille et enregistre l’activité des terroristes sur la toile dans cette région du monde si proche des territoires revendiqués par Daesh et Al Qaida. Dans la pénombre, tous trois ont posé leurs mains sur un globe lumineux, inaugurant officiellement le centre et lançant du même coup la projection d’une vidéo sur la menace terroriste. Ce geste, qui se voulait symbolique selon le journal Saudi Gazette, a déclenché l’hilarité des internautes qui y ont vu une allégorie de la mainmise des trois leaders sur le monde et leur avidité pour le pouvoir.

>> A lire aussi : En Arabie saoudite, Donald Trump marche dans les pas des Obama qu’il avait critiqués

Il faut dire que l’esthétique de l’image, publiée par l’ambassade américaine en Arabie saoudite, prête à confusion. Le visage seulement éclairé par le globe, les dirigeants prennent des allures de inquiétantes et machiavéliques, comme n’ont pas tardé à la faire remarquer les internautes qui ont comparé le président des Etats-Unis avec Saroumane de Seigneur des Anneaux, le roi des Gungan dans Star Wars et autres personnages de films et bandes dessinées.

« Je suis parti de Twitter quelques heures et maintenant Trump tient un palantir ! Qu’ai-je manqué d’autre ? Est-ce que Bannon est un spectre maintenant ? »

>> A lire aussi : Voici les quatre nouvelles majeures sur l'enquête Trump-Russie

« C’est totalement l’orbe de la paix dans La Menace fantôme »

"Quand tu es une star, elles te laissent les attraper par l’orbe"