Un Irlandais met en scène avec Photoshop la pire crainte des parents

MONTAGE Les clichés montrent sa fille de 18 mois, suspendue dans le vide, jouant avec de grands couteaux ou seule au bord de l’eau…

20 Minutes avec agence

— 

Stephen Crowley a mis en scène sa fille Hannah (18 mois) grâce à Photoshop, pour faire connaître une base de données pour donneurs de moelle et malades en attente de greffe.
Stephen Crowley a mis en scène sa fille Hannah (18 mois) grâce à Photoshop, pour faire connaître une base de données pour donneurs de moelle et malades en attente de greffe. — STEPHEN CROWLEY

Stephen Crowley, créateur à Dublin (Irlande) et expert en retouches photo, s’est récemment amusé à partager des clichés de sa fille Hannah, âgée de 18 mois, dans des situations en apparence particulièrement dangereuses.

Pas de panique, l’Irlandais a utilisé Photoshop pour monter les images. Les clichés truqués montrent Hannah grimper seule à une échelle, marcher sur un quai à quelques centimètres du bord de l’eau, jouer avec de grands couteaux de cuisine à proximité d’une poêle bouillante, ou encore suspendue dans le vide au-dessus d’un escalier.

Getting some air

A post shared by Stephen Crowley (@steecrowley) on

>> A lire aussi : Les dangers de la maison du 21e siècle pour les enfants

Pour la bonne cause

Si les photomontages effraient, leur auteur les a réalisés pour la bonne cause. Vues plus d’un million de fois, ces créations visent à mieux faire connaître Be The Match, une base de données qui recense les malades en attente d’une greffe de moelle osseuse et les donneurs potentiels.

Avant d’être le personnage principal de la série de photographies imaginées par son père, la petite Hannah avait été hospitalisée pendant six mois pour subir une chimiothérapie et une greffe de moelle osseuse, à cause d’une pathologie immunitaire.

I think the new stair gates may be faulty.

A post shared by Stephen Crowley (@steecrowley) on

>> A lire aussi : Pays de la Loire: Un appel au don de moelle osseuse lancé aux hommes

L’enfant est désormais hors de danger, a expliqué Stephen Crowley à Mashable. « C’est tellement amusant d’être avec elle, elle est tout le temps en train de sourire et elle fait preuve de beaucoup d’humour pour quelqu’un qui a traversé tout ça », a raconté le père de famille.