VIDEO. Etats-Unis: Un blaireau enterre une vache pesant plusieurs fois son poids

BALEZE Cinq jours ont été nécessaires à l’animal pour enterrer puis recouvrir la carcasse de sa proie…

20 Minutes avec agence
— 
Illustration d'un blaireau.
Illustration d'un blaireau. — Richard Bowler/REX/REX/SIPA

Connus pour cacher leur nourriture, les blaireaux n’auraient aucune limite concernant la taille de leur proie. C’est ce que viennent de découvrir des chercheurs de l’université de l’Utah (Etats-Unis), qui ont pour la première fois filmé le comportement d’un spécimen de cette espèce face au cadavre de sa proie.

Les images, saisies pendant l’hiver 2016 dans le parc national du Grand Bassin, ont été mises en ligne fin février sur YouTube, où elles ont depuis été vues près de 870.000 fois. On y voit un blaireau d’Amérique en train d’enterrer une vache morte pesant plusieurs fois le poids du mustélidé.

Cinq jours pour enterrer sa proie

Pendant cinq jours, l’animal œuvre autour de la carcasse, creuse un trou large de plus de deux mètres de diamètre et profond de 50 centimètres pour y enfouir la vache, avant de combler l’ensemble avec de la terre. Puis comme s’il s’accordait un peu de répit après un dur labeur, le blaireau est photographié assis sur son travail, fixant la caméra.

« Nous en connaissons beaucoup sur les blaireaux tant sur leur morphologie que leur génétique, mais il existe de nombreux espaces vides qui doivent être comblés. Il s’agit d’un comportement substantiel qui n’était pas du tout connu », conclut Ethan Frehner, auteur de l’étude publiée dans The Western North American Naturalist.