Selon une étude, les taxis jaunes ont moins d'accidents que les taxi bleus

ACCIDENTS Une étude américaine effectuée à Singapour a démontré que les taxis bleu foncé étaient plus susceptibles d’être accidentés que les taxis jaunes…

Marie Lombard

— 

Une étude prouve que les taxis de couleur sombre ont plus d'accidents que les taxis jaunes
Une étude prouve que les taxis de couleur sombre ont plus d'accidents que les taxis jaunes — Ryzner Zdenek/AP/SIPA

Voilà qui devrait réjouir les conducteurs detaxisnew-yorkais. Selon une étude effectuée à Singapour et publiée lundi dans les Comptes rendus de l’ Académie américaine des sciences (PNAS), les taxis jaunes ont 9 % de risques de moins d’être impliqués dans un accrochage ou accident grave que ceux de couleurs sombres.

>> A lire aussi : Paris: Le premier taxi «volant» Sea Bubble sera expérimenté en mars sur la Seine

Ainsi, les auteurs de l’analyse ont comparé les registres d’accidents de plus de 4.000 taxis jaunes et de 14.500 taxis bleu foncé appartenant à la plus grande compagnie de taxis de Singapour pendant 36 mois. Pour s’assurer qu’il n’y avait pas une trop grande diversité dans les aptitudes de conduite des chauffeurs, les chercheurs ont analysé les antécédents professionnels de chacun des conducteurs des 18.500 taxis et en ont sélectionné 3.341 au hasard parmi ceux à antécédents égaux. Si l’on en croit le résultat obtenu, au cours de 40 ans de carrière, un chauffeur de taxi jaune a eu en moyenne 31 accidents, soit 3 de moins que le chauffeur d’un taxi de couleur sombre.

>> A lire aussi : VTC: L'Etat s'engage à indemniser les taxis

Se basant sur cette découverte, les chercheurs ont calculé que la compagnie singapourienne pourrait éviter 900 accidents par an en repeignant toutes les voitures bleu foncé en jaune. Partant de l’hypothèse que le coût moyen de réparation d’un taxi accidenté est de 700 dollars, la compagnie pourrait également économiser 1,4 million de dollars chaque année.