JO 2020: Le Japon installe des toilettes unisexes pour les transgenres

SOCIAL Pour les JO de 2020, qui auront lieu à Tokyo, le Japon a fait le choix d'installer des toilettes unisexes afin de permettre aux transgenres de les utiliser...

Marie Lombard
— 
Les toilettes des insfrastructures des JO de Tokyo en 2020 seront unisexes
Les toilettes des insfrastructures des JO de Tokyo en 2020 seront unisexes — Elaine Thompson/AP/SIPA

Les toilettes transgenres font débat aux Etats-Unis, mais certainement pas au Japon. A trois ans des Jeux Olympiques de 2020 qui se dérouleront à Tokyo, les autorités nippones réfléchissent déjà à la construction des infrastructures.

Et qui dit athlètes, dit également toilettes. Ainsi, Tokyo souhaite que pas moins de sept des onze sites des Jeux Olympiques disposent de toilettes unisexes et inclusives, selon le site du quotidien Asahi Shimbum. Tous les athlètes et visiteurs, qu’ils soient homme ou femme (génétiquement ou pas) pourront donc les utiliser librement.

Décharger ainsi les toilettes unisexes

Leur configuration et leur taille permettront également aux personnes handicapées d’y accéder. Maki Muraki, le directeur de l’association Nijiiro diversity (« La diversité couleur arc-en-ciel ») qui soutient ce projet, s’avoue satisfait : « En parallèle des efforts déployés pour augmenter le nombre de toilettes publiques, faire prendre conscience aux gens que ceux qui ne ressemblent pas à l’homme ou à la femme types peuvent aussi utiliser les toilettes est important. », a-t-il ainsi déclaré à Asahi Shimbum.

Si l’initiative a été saluée par la communautéLGBT japonaise, il semble que par ce projet les autorités espèrent surtout décharger les toilettes unisexes déjà présentes dans la capitale, qui sont prises d’assaut, en augmentant leur nombre.

Une école très tolérante

Le Japon compte parmi les pays les plus «transgenre-friendly » de la planète. En 2015, le ministre de l’Education a ainsi publié un décret exhortant les écoles et les lycées à prendre en compte les besoins des élèves transgenres.

Depuis cette date, les enfants choisissent leur uniforme et le vestiaire qu’ils souhaitent utiliser lors des cours de sports. Un pas vers la tolérance que ne fait que confirmer le choix des toilettes unisexes pour les infrastructures olympiques.