Etats-Unis: Un perroquet sans plumes reçoit des pulls du monde entier

ANIMAUX Rhea a commencé à perdre ses plumes en mai dernier et est devenu sensible au froid. Il n’en fallait pas plus aux internautes fans de tricot pour se mobiliser…

20 Minutes avec agence
— 
Rhea, un perroquet ayant perdu toutes ses plumes à cause d'une maladie, suscite la générosité des internautes des quatre coins du monde, qui lui envoient des petits vêtements tricotés.
Rhea, un perroquet ayant perdu toutes ses plumes à cause d'une maladie, suscite la générosité des internautes des quatre coins du monde, qui lui envoient des petits vêtements tricotés. — Capture d'écran / Instagram

Malgré la maladie qui a fait perdre toutes ses plumes à Rhea, un perroquet femelle de 2 ans et demi, l’animal serait « l’oiseau le plus heureux (que sa maîtresse a) rencontré dans sa vie ». C’est en tout cas que qu’affirme cette dernière, une certaine Isabella Eisenmann, habitant Boston (Etats-Unis).

Car Rhea a récemment commencé à recevoir des mini-pulls tricotés sur-mesure pour elle par les internautes du monde entier, émus par l’état du perroquet qui ne peut par ailleurs plus voler et est devenu particulièrement sensible au froid.

La solidarité née sur Facebook et Instagram

C’est via la Toile, et en particulier les comptes Facebook et Instagram créés au nom de Rhea par sa propriétaire, que l’incroyable mouvement international de solidarité a pu se développer.

Dès mai 2016, quand le malheureux oiseau a commencé à perdre ses plumes, l’Américaine a partagé sur les réseaux sociaux des photos de son perroquet qui ont rapidement été abondamment commentées et relayées.

Pas de perspective de guérison

Depuis, les pulls miniatures de toutes les couleurs se multiplient. Et si les petits vêtements ne changent rien à l’état de santé de l’oiseau, ils améliorent le quotidien difficile de l’animal, qui n’a pas de perspective de guérison.

« Comme il n’y a pas de médicament ou de traitement pour cette maladie, il n’y a pas grand-chose que nous puissions faire. (Mais) lui donner des tonnes d’amour et d’attention a grandement amélioré sa qualité de vie », expliquait Isabella Eisenmann en janvier sur Facebook.