On a trouvé le meilleur job du monde: Goûteur de chocolat pour Oreo

MIAM Le groupe Mondalez International, qui possède notamment la marque de gâteaux Oreo, recherche un goûteur de chocolat…

Marie Lombard
— 
Le firme qui possède Oreo cherche des
Le firme qui possède Oreo cherche des — SIPANY/SIPA

Le job de vos rêves est dans la balance. Vous désirez un travail où il sera permis de manger sur votre bureau et de faire tomber les miettes sur votre clavier d’ordinateur ? D’un emploi qui vous permettrait de retomber en enfance sans que personne ne trouve rien à y redire ? Ne cherchez plus. Postée sur LinkedIn par Mondelez International, le groupe industriel qui possède notamment Cadbury, Oreo et Belvita, une annonce de travail propose de devenir « testeur de chocolat ».

>> A lire aussi : Les Oreo, des biscuits aussi addictifs que la cocaïne

Pour espérer un contrat, voici les critères à remplir :

  • Être capable de goûter des chocolats et des boissons chocolatées pour donner un retour objectif et honnête.
  • Pouvoir travailler au sein d’une équipe de panélistes et collaborer pour s’accorder sur les goûts proposés.
  • Savoir utiliser un vocabulaire clairement défini pour décrire les produits et identifier ce qui les rend attirants ou non.
  • Être cohérent dans les résultats fournis.
  • Connaître les obligations et les responsabilités éthiques et légales de l’emploi, ne pas hésiter à faire part de ses interrogations et de ses inquiétudes face à des problèmes qui leurs sont liés, être intègre à tout point de vue.
  • Reconnaître que les testeurs de chocolats ont un rôle clé pour aider Mondelez à perfectionner et à lancer des produits entièrement nouveaux partout dans le monde.

>> A lire aussi : Ain: Ils volent deux tonnes de chocolat et de macarons

Un job qui de surcroît ne demande pas un gros investissement de temps car il nécessite d’être disponible seulement 7 heures et demi par semaine. A priori, tenir ce « rôle clé » est donc à la portée de tous, mais attention ! Les bureaux sont à Reading en Angleterre. Donc accros au chocolat non-bilingue, passez votre chemin.