Un lézard strip-teaseur découvert à Madagascar

BESTIOLES Dec chercheurs ont découvert à Madagascar un lézard capable de s'extraire de ses écailles pour échapper à un prédateur...

Marie Lombard

— 

Un lézard qui abandonne ses écailles pour échapper au danger vit à Madagascar
Un lézard qui abandonne ses écailles pour échapper au danger vit à Madagascar — Sojka Libor/AP/SIPA

Il tombe le haut sans rechigner. Des chercheurs ont identifié une nouvelle espèce de gecko, vivant à Madagascar et aux Comores, qui a la capacité d’abandonner ses écailles pour échapper aux griffes d’un prédateur. Malin l’animal. Dans la revue scientifique Open access PeerJ, des zoologistes allemands, américains et colombiens décrivent ainsi une nouvelle famille de lézards «Geckolepis megalepis», génétiquement différents de leurs cousins qui ne peuvent perdre, pour leur part, que la queue.

>> A lire aussi : L'empreinte d'un lézard plus vieux que les dinosaures découverte en Turquie

Vivant au nord de Madagascar, l’animal possède les «plus grandes écailles connues chez les geckos», écailles qui peuvent s’arracher «avec une exceptionnelle facilité». Mais une fois qu’il a échappé aux griffes de son prédateur, le lézard se retrouve alors tout nu dans la nature. Et doit attendre quelques semaines que sa garde-robe réapparaisse.