Un pompier bénévole chilien devient la risée du Web... à tort

WEB Une vidéo chilienne montrant un pompier volontaire en train de casser un cadenas de portail pour sortir d'un champ alors que le grillage est ouvert juste à côté fait rire les internautes...

Marie Lombard

— 

Un volontaire aide les pompiers lors d'un incendie au Chili
Un volontaire aide les pompiers lors d'un incendie au Chili — CHINE NOUVELLE/SIPA

« Le Mexicain typique… », « Mais quel abruti », « C’est pourquoi nous avons besoin d’un mur ». Tels sont les commentaires racistes publiés sous une vidéo des pompiers chiliens et envoyés par des internautes qui manifestement ne connaissent pas la différence entre le Chili et le Mexique.

Bataille contre un cadenas

La vidéo en question a été diffusée mardi par la chaîne 13 au Chili. Elle montre un volontaire à Portozuelo dans le sud du pays, une zone touchée par un feu de pins, essayant apparemment de casser le cadenas d’un portail à l’entrée d’un champ pour permettre la sortie de pompiers présents dans la zone. Mais au moment où les pompiers atteignent la bordure du champ, ils empruntent une sortie aménagée dans le grillage et ce juste à côté du portail qu’essayait d’ouvrir le volontaire.

>> A lire aussi : VIDEO. Chili: Un gigantesque incendie ravage les collines de Valparaiso

Les internautes ont immédiatement pointé l’apparente stupidité du volontaire qui s’acharne sur le cadenas alors qu’il y a un passage à quelques mètres. Vue plus de 870,000 mille fois sur Youtube, la vidéo a été vivement commentée par les internautes qui s’accordent (presque) tous pour dire que le volontaire est « stupide », « idiot ». Tandis que les références au mur voulu par Donald Trump entre les Etats-Unis et le Mexique se multiplient.

Mais le quotidien Las ultimas noticias et la chaîne 13 sont venus ce mercredi au secours du pauvre volontaire. Il apparaît que ce dernier, loin d’être « idiot », tentait au contraire d’ouvrir le portail afin de permettre le passage des véhicules des pompiers. Cette intervention était nécessaire à la protection d’une maison qui menaçait d’être ravagée par les flammes.

>> A lire aussi : Chili: Des feux de forêt font dix morts et ravagent 290.000 hectares

De nombreux incendies se sont déclarés au Chili, qui enregistre une température anormalement élevée, depuis une semaine. Une dizaine de personnes ont péri dans les flammes, et plus de 1.000 habitations et 380.000 hectares ont été détruits selon l’organisme chilien en charge des forêts (CONAF). Plus de 4.000 personnes sont actuellement mobilisées pour tenter de stopper la progression des flammes.