En excès de vitesse, il accuse le vent de l'avoir «poussé»

AUSTRALIE Un conducteur pris pour excès de vitesse près de Perth en Australie a prétexté avoir été poussé par le vent…

Marie Lombard

— 

L'excuse du jour pour un excès de vitesse :
L'excuse du jour pour un excès de vitesse : — Twitter.com

La question est : comment a-t-il pu croire que son excuse fonctionnerait ? La police nationale australienne a arrêté lundi un conducteur australien dans la petite ville de Three Springs, au nord de Perth sur la côte ouest. Pris pour excès de vitesse, le conducteur au volant d’un pick-up Holden Rodeo roulait à 127 km/h, soit 17 km/h au-dessus de la vitesse autorisée.

>> A lire aussi : En Australie, deux millions de chats menaçant la faune locale pourraient être abattus

Mais ce n’est pas tout ! Au moment de dresser le procès-verbal, le conducteur a expliqué que son excès de vitesse était dû… au vent. « Le vent m’a poussé » a ainsi retranscrit l’officier de police sur le PV, dont une photo a été publiée sur le compte Twitter du commissariat, avec le commentaire « L’excuse du jour ». Peut-être est-ce dû au fait qu’il y avait peu de vent ce jour-là ou plus simplement à l’impossibilité pour ce dernier de « pousser » un pick-up de deux tonnes, mais la police n’a pas gobé l’histoire et le conducteur a écopé d’une amende de 200 $ et a perdu 2 points, selon Perth Now. Mais il fallait essayer…