Trumpsingles.com, le site de rencontre des célibataires pro-Trump

ETATS-UNIS Le producteur de télévision David Goss a créé un site de rencontre où seuls les pro-Trump sont autorisés à faire connaissance…

Marie Lombard

— 

Un site de rencontre dédié aux pro-Trump a vu le jour
Un site de rencontre dédié aux pro-Trump a vu le jour — Trumpsingles.com

Lorsque Donald Trump est mentionné dans une conversation, il s’agit rarement d’un débat à propos de rencontres amoureuses ou d’histoires romantiques (et pour cause). Pourtant, après sa victoire à l’ élection présidentielle du 8 novembre dernier, certains ont tenté de « glamouriser » l’image du magnat de l’immobilier.

Eviter les clashs politiques durant les rendez-vous galants

C’est le cas du producteur de télévision David Goss qui a créé Trumpsingles.com, un site de rencontres qui permet aux célibataires partisans du nouveau président des Etats-Unis de faire connaissance. Une version de l’entre-soi très restrictive mais qui est censée diminuer le risque de disputes à objet politique entre amants.

>> A lire aussi : TrumpDonald.org: Le site qui décoiffe Donald Trump

David Goss raconte ainsi à l’AFP avoir entrepris ce projet après avoir entendu quantité d’histoires « de gens qui ont des rendez-vous amoureux, et tout va bien jusqu’à ce qu’ils se mettent à parler politique ». Il ajoute : « Je pense que les pro-Trump en avaient vraiment besoin ».

Un site au diapason des idées républicaines

De la page d’accueil au slogan « Making dating great again », tiré du fameux « making america great again » de Donald Trump, tout le site est inspiré de la campagne du candidat américain. Trumpsingles.com teste également les nouveaux membres afin de s’assurer qu’ils soutiennent réellement le nouveau président desEtats-Unis et qu’ils ne sont pas des « espions démocrates ».

>> A lire aussi : VIDEO. Un faisan doré arbore la même coupe de cheveux que Donald Trump

Si David Goss précise que son site est ouvert aux trumpistes de toutes origines, une petite incursion sur Trumpsingles.com permet toutefois de se rendre compte que les profils d’Américains blancs forment une large majorité des 12.000 membres revendiqués par le créateur et que les individus en recherche de relations homosexuelles sont très rares, pour ne pas dire inexistants. Plus qu’un lieu de rencontre entre pro-Trump, le site semble alors être un bastion républicain très conservateur.