Un squelette de dodo quasi-complet va être vendu pour plus de 500.000 euros

ANGLETERRE Un squelette de dodo complet a 95% va être vendu aux enchères ce 22 novembre. Selon la maison de vente « Summers Place Auctions », le prix pour atteindre les 428.000 euros...

Marie Lombard

— 

Le squelette d'un dodo va être mis en vente la semaine prochaine pour 500.000 euros environ
Le squelette d'un dodo va être mis en vente la semaine prochaine pour 500.000 euros environ — Matt Dunham/AP/SIPA

Plus de 40 ans. C’est le temps qu’un collectionneur a mis à rassembler les os d’un dodo (vous savez, cet oiseau disparu depuis le XVIIème siècle). Mais ses efforts ont payé, car selon The Guardian, la maison de vente aux enchères anglaise «  Summers Place Auctions » mettra en vente le squelette ce 22 novembre et le prix de vente est susceptible d’atteindre les 585.000 euros.

S’iI existe une douzaine de squelettes de dodos recomposés, c’est la première fois depuis 1914 qu’un squelette de dodo complet à 95 % et dont les pièces proviennent d’un animal unique est commercialisé, rappelle directeur de Summers Place selon Associated Press. En effet, le collectionneur a pu rassembler tous les os du l’oiseau, sauf une griffe et un morceau de crâne.

Le conservateur de la maison de ventes, Errol Fuller, ne cache pas son enthousiasme : « Je suis sûr que je ne vais pas être le seul parmi les experts en dodo à penser que c’est une opportunité incroyablement rare d’acquérir un de ces superbes icônes de l’extinction », raconte-t-il à The Guardian.

Un squelette probablement classé « patrimoine national » mauricien

Toutefois la vente a bien failli ne pas survenir. En effet, ayant appris qu’un squelette qu’ils considèrent comme faisant parti de leur patrimoine national allait être mis aux enchères, les Mauriciens se sont opposés à la vente. Selon le journal Le Mauricien, le ministre des Arts et de la Culture de l’ île MauriceSantaram Baboo a ainsi annoncé en août dernier avoir sollicité l’aide de l’ Unesco pour enquêter sur la provenance des os du dodo. Il a rappelé que depuis 2006, la loi mauricienne interdit l’exportation de squelettes de dodos trouvés sur l’île. Toutefois à en croire The Guardian, la vente aura bien lieu en Angleterre la semaine prochaine et le squelette sera vendu au plus offrant.