«Aux Etats-Unis, une présidente va être élue» ou les prophéties foireuses de Hollande

LE FAIL Le 15 octobre dernier, François Hollande avait catégoriquement affirmé que Hillary Clinton serait élue...

Marie Lombard

— 

François Hollande avait déclaré que Hillary Clinton serait élue aux Etats-Unis
François Hollande avait déclaré que Hillary Clinton serait élue aux Etats-Unis — Francois Mori/AP/SIPA

A la fin de son mandat, François Hollande ne pourra certainement pas se reconvertir dans la cartomancie ou la voyance. « Une présidente va être élue » aux Etats-Unis, avait ainsi affirmé le président français le 15 octobre, faisant référence à Hillary Clinton durant un discours sur l’ Union Européenne. Il en était persuadé et sans doute aussi l’aurait-il souhaité, mais ses convictions n’ont pas influencé les électeurs américains, comme chacun le sait à présent.

>> A lire aussi : Politiquement correct, vote « contrariant »… Pourquoi les sondages se sont plantés

Son discours du 15 octobre, un plaidoyer vibrant pour la création d’une défense européenne, ne souffrait pourtant aucun doute : « Il y a des élections qui vont se produire aux Etats-Unis, une présidente va être élue », avançait-il ainsi, avant d’ajouter qu'« au-delà de ce qu’elle peut représenter, de ses convictions, sachez bien qu’il ne faut plus attendre des Etats-Unis (…) la défense du territoire européen, les Etats-Unis vont demander aux Européens de se défendre par eux-mêmes. »

>> A lire aussi : Obama souhaite du «succès» au futur président

Les sondages étaient favorables à Hillary Clinton

Il faut toutefois peut-être pardonner le président français, qui avait lancé cette affirmation alors que les sondages donnaient Hillary Clinton gagnante et que Donald Trump s’enferrait dans des accusation de harcèlement sexuel venant des quatre coins des Etats-Unis. En tout cas, les internautes n’ont pas manqué de relever la gaffe du président.