A Tokyo, les pompom girls affichent 70 printemps

JAPON Un groupe de « mamies » pompom girls a fêté ses 20 ans en septembre dernier à Tokyo…

Marie Lombard

— 

Un groupe de Nippones d'âge respectable s'entraînent à être pompom girls chaque semaine
Un groupe de Nippones d'âge respectable s'entraînent à être pompom girls chaque semaine — TORU YAMANAKA / AFP

70 ans et toujours la forme. Le groupe des Japan Pom Pom a fêté en septembre ses 20 ans à Tokyo. Sa particularité ? Les pompom girls qui constituent l’association ont en moyenne 70 ans. Et Fumie Takino, la leader de 84 ans du groupe, a des exigences très strictes : « il faut avoir au moins 55 ans, être confiante dans sa capacité à offrir de soi la plus belle attitude » raconte-elle ainsi à l’AFP. C’est vrai quoi, « qu’y aurait-il d’amusant à regarder des grands-mères de 70 ans danser comme des vieilles ? »

>> A lire aussi : VIDEO. Une pom-pom girl malade émue par le geste de son équipe de football

Ne voulant « pas passer les dernières années de [sa] vie à [se] plaindre et à regretter les choses qu [‘elle] n’avait pas faites » et ayant entendu parler d’un groupe de pompom girls elles aussi âgées aux Etats-Unis, elle a décidé de créer le sien à Tokyo. C’est ainsi que 20 Nippones se déhanchent chaque semaine en rythme et en justaucorps rose.