« Je suis désolé, j'avais faim »: le mot d'excuse d'un voleur de Kit-Kat

ETATS-UNIS Un étudiant du Kansas a retrouvé dans sa voiture un petit mot par lequel un voleur s'excusait d'avoir subtilisé la barre de Kit-Kat qui se trouvait dans le vide poche...

Marie Lombard

— 

Un étudiant a trouvé dans sa voiture un mot d'excuse du voleur qui lui avait subtilisé son Kit-Kat
Un étudiant a trouvé dans sa voiture un mot d'excuse du voleur qui lui avait subtilisé son Kit-Kat — SOLENT NEWS/SIPA

La faim justifie les moyens, et dans la ville de Manhattan (Kansas), les voleurs ne se refusent rien. Ce lundi 31 octobre, un étudiant revenant à sa voiture a trouvé un mot pour le moins courtois sur son siège avant. « J’ai vu que tu avais une barre de Kit-Kat dans ton porte-gobelet. J’aime les Kit-Kat, donc j’ai vérifié ta porte et elle était débarrée. Je n’ai rien pris d’autre que le Kit-Kat. Je suis désolé, j’avais faim » a-t-il pu ainsi lire, écrit sur une serviette en papier.

>> A lire aussi : Hauts-de-Seine: Le voleur à la roulotte confondu par son étron

L’étudiant, qui n’avait pas quitté sa voiture depuis plus de 15 minutes selon ses propres dires sur Twitter, a été très surpris et même un peu énervé à la lecture du mot : « Lorsque je l’ai vu, au début, j’étais fâché (…) puis j’ai réalisé que c’était comique » a-t-il ainsi confié à Metro.co.uk.

Il a ensuite pris le temps de poster une photo du mot doux sur Twitter et grand bien lui en a pris. Selon Canoe.ca, la firme Nestlé, productrice des barres Kit-Kat, a en effet offert de remplacer gratuitement la friandise disparue, afin que l’étudiant ne reste pas sur sa faim.