Grace à leurs toiles, les araignées transmettent de bonnes vibes

SCIENCE Des chercheurs d'Oxford et de de l'université de Carlos III de Madrid ont publié en septembre une étude montrant que les araignées modulent les vibrations des fils de leurs toiles pour séduire...

Marie Lombard

— 

Des chercheurs ont découvert que les araignées attiraient leurs partenaires avec des vibrations de leurs toiles
Des chercheurs ont découvert que les araignées attiraient leurs partenaires avec des vibrations de leurs toiles — Clay Jackson/AP/SIPA

La science étend sa toile. Dans une étude publiée en septembre dernier, des chercheurs de Oxford en collaboration avec des professeurs de l ’université Carlos III de Madrid ont révélé que les araignées pouvaient contrôler la tension de leur toile. « Les araignées utilisent des vibrations de leurs toiles pas seulement pour repérer la proie qui y est prise », raconte ainsi la chercheuse Beth Mortimer, interviewée par Reuters.

« Les vibrations sont aussi importantes pour faire la cour… Beaucoup de mâles vont en effet générer un genre spécifique de vibration musicale que les femelles peuvent utiliser pour déterminer non seulement si leurs auteurs sont des mâles mais également s’ils sont de la bonne espèce et si elle pourrait s’accoupler avec. »

>> A lire aussi : En Australie, des millions d’araignées tombent du ciel

De fil en aiguille, les chercheurs ont ainsi découvert que les araignées mâles souhaitant procréer pouvaient moduler la tension des fils de leurs toiles, tels les cordes d’une guitare, pour se signaler à ces dames. On est plus si loin de la sérénade jouée sous le balcon de Juliette dans l’univers de Shakespeare.

>> A lire aussi : Elle trouve une énorme araignée vivante dans sa salade

Des lasers pour mesurer la fréquence des vibrations

Pour étayer cette conclusion, les chercheurs se sont payé le luxe d’une vraie toile d’Epeire diadème prélevée dans un jardin, et utilisent un lazer pour mesurer les vibrations et leur fréquence. La précision avec laquelle les araignées changent la tension des fils signifie selon Beth Mortimer, « qu’elles ont un mécanisme » très pointu de contrôle de leur toile.

A l’inverse, l’araignée au milieu de sa toile peut également recevoir des signaux provenant des fils lorsqu’un intrus s’y aventure. C’est ainsi qu’une araignée sait automatiquement quand une proie se prend dans sa toile. Beth Mortimer souhaite étendre ses recherches sur d’autres espèces d’araignées telles que les Araneidae. Il y a de quoi perdre le fil.