Venezuela: La lumière s'éteint en plein débat parlementaire sur l'électricité

ECLAIRANT Les députés vénézuéliens ont dû évacuer leur hémicycle le mercredi 19 octobre au soir, une panne de courant étant survenue durant un débat sur l’électricité…

Marie Lombard
— 
Une panne de courant a obligé les parlementaires vénézuéliens a interrompre un débat... sur l'électricité.
Une panne de courant a obligé les parlementaires vénézuéliens a interrompre un débat... sur l'électricité. — MIGUEL GUTIERREZ/SIPA

Le parlement  n’est pas près d’apporter la lumière sur le problème de l’électricité dans le pays. Mercredi 19 octobre au soir, alors que les députés débattaient d’une loi consacrée au secteur de l’électricité, la lumière s’est éteinte dans la salle à deux reprises. Ironie du sort, la première coupure de courant est survenue alors qu’un élu du camp du président   avait pris la parole pour défendre l’actuelle gestion de l’électricité, mise en place par son  

Dans ce contexte, la coupure est alors apparue comme une preuve que la politique du président en matière d’électricité était inadaptée, ce que n’a pas manqué de relever le député d’opposition  : « Ils se sont pris la réalité du pays en plein dans la figure », a-t-il ainsi ironisé sur Twitter peu après les faits. Et lorsqu’une deuxième panne a plongé le parlement dans le noir, les députés ont décidé de lever la séance.


Crise économique

Ces pannes d’électricité au  sont dues à l’intense   qui ruine le pays depuis que le cours du pétrole, principale ressource du pays, a chuté. Dans une optique de rationnement énergétique et pour lutter contre ces pannes intempestives, le gouvernement a donc mis en place au début de l’année 2016 des mesures qui visent à réduire la consommation d’énergie.

Ainsi, l’électricité a été coupée jusqu’à 4 heures par jour pendant plus d’un mois dans les dix provinces les plus peuplées et le gouvernement a été jusqu’à avancer l’heure nationale de 30 minutes afin de profiter plus longtemps de la lumière du soleil et ainsi réduire le besoin de lumière électrique artificielle. Toutefois, comme les députés l’ont découvert mercredi soir, ces mesures ne parviennent pas à enrayer totalement les pannes d’électricité.