Une députée islandaise allaite durant un débat parlementaire

Islande Une députée conservatrice islandaise a fait parler d'elle ce mardi 12 octobre, après avoir allaité sa fille de 6 semaine durant un débat parlementaire...

Marie Lombard
— 
Une députée islandaise a allaité son enfant durant un débat
Une députée islandaise a allaité son enfant durant un débat — Martin Sterba/AP/SIPA

Premier du classement annuel 2014 réalisé par le forum économique mondial sur l’écart entre les genres, l’Islande est le pays « bon élève » en matière d’équité. Rien d’étonnant donc à ce que de nombreuses femmes siègent à l’assemblée parlementaire du pays. Les médias islandais ont cependant vivement réagi ce mardi 12 octobre lorsque Unnur Bra Konradsdottir, une députée du parti de l’indépendance, a pris la parole tout en allaitant sa fille de 6 semaines durant un débat retransmis à la télévision. Les quotidiens du pays affirment qu’il s’agit là d’une « première » en Islande, et la nouvelle n’a pas tardé à se répandre notamment dans les nombreux pays où l’allaitement en public fait débat.

>> A lire aussi : #VieDeMère: Une campagne pour lutter contre les discriminations des mères au travail

La députée rouvre le débat sur la maternité des femmes actives

Si cela est peu habituel en France, l’initiative de la députée Islandaise a toutefois permis aux internautes de rouvrir le débat concernant la conciliation entre le rôle de mère et la vie professionnelle. Nombreux sont en effet sur Twitter les posts regrettant que le machisme soit trop présent en France pour qu’une mère puisse allaiter à l’assemblée, ou encore que la maternité soit mal considérée voire dissimulée dans le monde professionnel. Concernant les difficultés de la maternité durant la vie professionnelle, avait d’ailleurs été récemment créé le hashtag # VieDeMere.

La député Islandaise estime quant à elle que donner le sein à un nourrisson en public « est la chose la plus naturelles au monde » et que sa fille « se serait réveillée si [elle] avait cessé de l’allaiter pour prendre la parole ». Et toc.