VIDEO. Se faire arrêter par la police à 102 ans : check!

Insolite Une femme de 102 ans a convaincu des policiers de Saint Louis, dans le Missouri, de lui passer les menottes afin de connaître le frisson d’une arrestation...

Marie Lombard

— 

A 102 ans, Edie Simms a pu réalisé son rêve de se faire arrêter par la police
A 102 ans, Edie Simms a pu réalisé son rêve de se faire arrêter par la police — CHINE NOUVELLE/SIPA

Que ceux qui pensent que la passion du grand frisson s’éteint avec l’âge se détrompent. A 102 ans, Edie Simms, une petite mamie tranquille du Missouri, a pu réaliser pour son anniversaire un de ses « rêves » : se faire arrêter par la police. Inscrite depuis longtemps sur sa « to do list », l’arrestation faisait partie des expériences qu’Edie voulait vivre avant sa mort. Malheureusement, on ne s’improvise pas délinquant à 102 ans et la vieille dame a eu besoin del’aide de quelques policiers complaisants de Saint-Louis qui ont accepté de l’arrêter pour de faux.

>> A lire aussi : A 78 ans, il est le plus vieux stagiaire d’Australie

Une arrestation factice avec menottes et gyrophare

C’est ainsi que le 30 septembre dernier, Edie a été menottée (à sa demande) et embarquée dans la voiture de police, gyrophare à l’appui. Faute de l’emmener au poste de police, les policiers ont par la suite conduit la plus-que-centenaire au centre communal Five star pour les seniors, situé à Saint Louis. Ayant confectionné plus de 400 petits cadeaux pour les pensionnaires du centre communal, c’est avec tous les honneurs dus à une « délinquante » de son âge qu’elle y a été reçue.

>> A lire aussi : Pourquoi les jeunes sont has been et les vieux, cool?

Les policiers se sont quant à eux dit très « heureux « d’avoir procédé à cette arrestation. « Nous aimons [faire ce genre de chose] et nous en tirons plus de plaisir encore que les personnes âgées », a ainsi déclaré l’officier de police John McLaughlin à CNN. La joie était donc partagée, ce qui est sans doute une première dans le cadre d’une arrestation.