Théorie du complot: Et si l'agression de Kim Kardashian n'était qu'une fraude à l'assurance?

QUESTION DU JOUR Sur Twitter, nombreux sont les sceptiques qui pensent que le vol des bijoux de la starlette ne serait en réalité qu’un moyen pour elle de récupérer du cash…

A.B.

— 

Braquée dans son hôtel particulier parisien, Kim Kardashian (ici à Paris le 29 septembre 2016), s'est fait voler pour 10 millions de dollars de bijoux, dont sa bague de fiançailles.
Braquée dans son hôtel particulier parisien, Kim Kardashian (ici à Paris le 29 septembre 2016), s'est fait voler pour 10 millions de dollars de bijoux, dont sa bague de fiançailles. — L.Vu/SIPA

« Ça sent l’arnaque ». L’affaire était trop énorme pour que les apprentis complotistes ne s’en emparent pas. Pour eux, c’est sûr, l’agression de Kim Kardashian dans une luxueuse résidence hôtelière à Paris en pleine Fashion Week a quelque chose de louche. La machine à complot s’emballe et l’explication est toute trouvée : le braquage au cours duquel la star de 35 ans a été ligotée et délestée de 9 millions d’euros de bijoux ne serait qu’une vulgaire fraude à l’assurance. Sur Twitter, les adeptes de la théorie du complot s’en donnent à cœur joie.

« Récupérer du cash »

Pour la Fédération Française de la Bijouterie et de la Joaillerie (UFBJOP), cela ne fait aucun doute : Kim Kardashian devrait être intégralement remboursée des 9 millions d’euros de bijoux qui lui ont été dérobés. La raison est simple : quand on est une star multimillionnaire qui parade avec des bijoux à plusieurs millions de dollars, on assure ses arrières. Dès l’achat des précieux joyaux, des contrats d’assurance sont signés pour assurer un dédommagement total à leurs propriétaires si malheur venait à arriver. Ce ne serait donc qu’une question de temps avant que les bijoux volés ne se transforment en cash pour la jeune femme. Des deux côtés de l’Atlantique, cette issue alimente les internautes persuadés que toute l’affaire n’est qu’une arnaque et que la (fausse) agression a été commanditée.

 

Laurent Baffie, avec la poésie qu’on lui connaît, émet lui aussi l’idée que le braquage serait bidon et orchestré dans le but de récupérer du cash.

Même une partie de la presse semble sceptique. Le NY Daily News estime pour sa part que « c’est trop beau pour être vrai ».

Payer les dettes

Connus entre autres pour leurs fortunes respectives évaluées à plusieurs dizaines de millions de dollars, Kim Kardashian et son époux Kanye West ne seraient peut-être pas aussi pourvus qu’ils le laissent entendre. Pire encore, il existe des rumeurs selon lesquelles le couple bling-bling serait criblé de dettes. Pire encore, il existe des rumeurs selon lesquelles le couple bling-bling serait criblé de dettes. « Je pense que le braquage de Kim K est une fraude à l’assurance. 11 Millions de dollars de bijoux transformés en 11 millions de dollars de cash. Et le cash paye les dettes de Kanye », analyse une internaute.

« Kim K a orchestré ce faux braquage pour aider Kanye en réclamant l’argent de ses diamants », renchérit un Américain.

Là encore, l’argument fait mouche auprès des complotistes, qui par ailleurs s’interrogent du système de sécurité si pauvre déployé autour de la star de téléréalité. D’autant qu’au moment des faits, le garde du corps de la jeune femme s’était absenté pour escorter Kourtney, la sœur de Kim, en boîte de nuit.

« Quelqu’un peut croire que Kim serait descendue dans un hôtel où il n’y a pas de caméra », se demande un internaute.

« Toute seule dans un appartement avec 9 millions de dollars en bijoux ? Lol », plaisante un autre.

Même le fait que Kanye West ait été en plein concert à plusieurs milliers de kilomètres de là au moment des faits sonne faux pour les plus suspicieux, qui y voient un alibi.

Pour l'heure, alors que Kim Kardashian est retournée aux Etats-Unis, la justice française est à pied d'œuvre pour retrouver les auteurs des faits.