VIDEO. L'apparition de Donald Trump dans un porno soft refait surface

IRONIE La vidéo refait surface au lendemain d’un tweet dans lequel il traite de « dégoûtante » une ancienne playmate dont il invitait à regarder la sextape (qui n’existe pas)…

A.B.

— 

Le républicain Donald Trump lors du débat face à Hillary Clinton, le 26 septembre 2016.
Le républicain Donald Trump lors du débat face à Hillary Clinton, le 26 septembre 2016. — AP Photo/Patrick Semansky

De dérapages verbaux en craquages sur les réseaux sociaux, Donald Trump est devenu son pire troll, collectionnant les sorties de piste comme les bombes de laque. Dernier faux pas en date, sa série de tweets postée vendredi à 3 heures du matin dans laquelle il s’en prend à la « dégoûtante » Alicia Machado, une ex-miss Univers dont il invite à « regarder la sextape » (qui n'existe pas) pour juger de la petite vertu et qu’ il avait traitée de Miss Piggy. C’était sans compter sur la magie de Web, car dès le lendemain Buzzfeed a exhumé un film porno soft de Playboy tourné en 2000 et dans lequel apparaît un certain… Donald Trump.

L’apparition est furtive, le milliardaire y est habillé, mais la production, elle, est bien estampillée Playboy, le magazine de charme du même nom qui a gratifié le 7e art de quelques productions filmées. Playboy Video Centerfold raconte ainsi les aventures de Carol et Darlene, « de la découverte des délices dans un bain chaud et savonneux à leur délectation dans un nightclub exclusif », explique la jaquette du film, qui relate « un voyage de découverte sensuel ».

Et quelque part au milieu de cette production érotique, une séquence, dans laquelle tout un groupe de Playmates font le tour des États-Unis, est filmée à New York. Et c’est Donald Trump en personne qui les accueille à leur arrivée dans la Grosse Pomme, ouvrant une bouteille de champagne qu’il verse sur un logo lapin de Playboy. « La beauté est la beauté, regardons ce qui se passe à New York », déclare le milliardaire dans cette scène de quelques secondes à peine.

Que ce soit ses pubs pour Pizza Hut, Oreo ou McDonald’s, ou encore ses caméos dans des séries télé ou au cinéma comme dans Le Prince de Bel Air et Maman, j’ai encore raté l’avion, Donald Trump a, au fil des années, multiplié les apparitions en tous genres, mais sa participation, même minime, à un film érotique, l’homme d’affaires ne s’en vantait pas.

« Que penserait Jésus de ça ? »

Et cette révélation n’aurait pas pu intervenir à un pire moment pour le candidat républicain, lui qui la veille s’était fendu de tweets assassins envers une ex-Playmate et contre sa rivale Hillary Clinton. Une ironie du sort qui n’a pas échappé aux réseaux sociaux, et de nombreux internautes n’ont pas manqué de réagir à l’apparition remarquée de Trump dans ce film érotique.

« Choquée » par les propos de son adversaire, Hillary Clinton s’est demandé durant un meeting « qui se lève à 3 heures du matin pour une attaque sur Twitter ? », laissant le soin aux autres de commenter l’expérience cinématographique de Trump.

« Donc j’imagine que les évangélistes sont ok avec le fait de soutenir un candidat qui fait une apparition [un cameo] dans un film porno. Que penserait Jésus de ça ? »

« Aujourd’hui, dans les nouvelles de 2016 : Trump tweete » consultez la sex tape. « Et le film "porno softcore" de Playboy avec Trump émerge ».

« 3 heures du matin : Consultez la sextape. 15h : Trump était dans un porno ».

« C’est hilarant ! »

La presse n’a pas non plus résisté.

D’autres enfin ont relevé qu’il s’agissait sans doute de la pire semaine de la vie politique de Donald Trump, lui qui est mis en cause pour ses impôts impayés , sa possible violation de l'embargo cubain et sa déconfiture après le premier débat présidentiel.