Une dessinatrice dénonce la censure d'Instagram d'un de ses dessins représentant une femme noire

CENSURE Alors qu’elle a pour habitude de poster des dessins érotiques sur le réseau social, celui d’une femme à la peau noire a été supprimé par Instagram…

C.W.

— 

Capture d'écran du compte Instagram de la dessinatrice Diglee
Capture d'écran du compte Instagram de la dessinatrice Diglee — Capture d'écran Instagram

Diglee, comme le rapporte le site Buzzfeed, est une illustratrice lyonnaise, qui poste régulièrement ses dessins sur les réseaux sociaux, dont Instagram. Parmi ses créations, quelques illustrations érotiques qui jusqu’à ce jour n’avaient pas posé problème au réseau social, pourtant bien connu pour sa pudibonderie. Une tolérance qui a pourtant ses limites. Comme le raconte Diglee, pour la première fois, un de ses dessins a été supprimé par Instagram : celui représentant une femme nue, à la peau noire.

Une publication « qui ne suit pas les règles de la communauté »

La raison de cette censure ? Pour Instagram, cette illustration ne respecterait pas « les règles de la communauté », qui interdisent notamment la nudité sur son réseau. Le hic ? Ce dessin est loin d’être le premier dessin érotique ou de nu que l’illustratrice a posté sur le réseau social…

Sans compter sur le fait qu’un autre dessin, d’une femme nue à la peau blanche cette fois-ci, faisant partie du même projet, n’avait quant à lui pas été supprimé.

« Il y a une mode du SM, mais celui d’un homme blanc, beau, qui domine une femme »

« J’étais super énervée quand j’ai vu que cette image avait été supprimée », a expliqué Diglee à Buzzfeed, comprenant que la seule différence entre les deux dessins résidait en la couleur de la peau de ces femmes.

En poussant plus loin la réflexion, l’illustratrice s’est rendu compte qu’au-delà d’Instagram, ses followers semblaient moins apprécier le dessin de la femme noire. « J’ai posté ces deux photos pour commencer à parler du projet. Le premier visuel, avec la femme blanche, a eu beaucoup plus de likes et de commentaires. Si des gens sont gênés par l’image de cette femme noire mais pas par les autres, il faut comprendre pourquoi », s’interroge-t-elle, tel que le rapporte Buzzfeed.

« Dans les commentaires, il y a une fille qui me disait que ce qui a pu gêner c’est qu’on a l’impression que cette femme est dans un truc un peu SM, poursuit-elle. Mais si le SM choquait, on serait au courant ! Je vois tous les jours passer sur Internet la bande-annonce de Cinquante nuances de Grey, je ne compte plus les articles dans les magazines sur "la fessée dans le couple"… Il y a une mode du SM, mais celui d’un homme blanc, beau, qui domine une femme. Si on inverse, qu’on met une femme noire du côté de la domination, ça dérange. Ce sont des doubles standards. »

Des donuts sur les tétons

Posté une deuxième fois, le dessin a à nouveau été censuré par Instagram. Depuis, Diglee a ajouté des donuts sur les tétons, une stratégie qui semble fonctionner puisqu’à cette heure, le dessin n’a pas été supprimé.

Bonjour Instagram! Troisième essai. Cette image non censurée a été supprimée deux fois de suite de mon compte. Cette femme, moi, je l'aime: elle est l'une des héroïnes de mon projet en cours sur la sexualité féminine et les injonctions et tabous qui en découlent inévitablement. Dans ce projet on essaie, ma partenaire secrète et moi même, de dénoncer tous ces doubles standards dont nous sommes victimes trop souvent. On parle aussi du corps, du plaisir, des souffrances liées au diktats. Cette femme est en plein possession de son corps, de son plaisir. Elle est libre. Elle est libre de déborder un peu de son harnais, libre d'aimer ses seins, ses hanches, de ne pas s'épiler, d'être dans une posture de dominatrice. Elle représente tout ce pour quoi je veux me battre. Et je veux qu'elle soit sur ma page. Je le veux d'autant plus que son acolyte blanche mais tout aussi topless n'a elle, fait l'objet d'aucune censure. #womenempowerment #feminism #teambagarre #bodypositive #mmmhdonught

A photo posted by diglee_glittering_bitch (@diglee_glittering_bitch) on

Le dessin de la femme nue blanche a quant à lui été rattrapé par le réseau social.