Les critiques assassines du vendeur de la Fnac sont de retour, et c’est PNL qui prend

TROLL Kevin Paugam, le vendeur de la Fnac Parinor aux « coups de cœur » acerbes, n’a pas apprécié l’album de PNL…

O. P.-V.
— 
Détournement des coups de coeur de la Fnac à Aulnay-sous-Bois.
Détournement des coups de coeur de la Fnac à Aulnay-sous-Bois. — FB/KevinPaugam

Il est de retour, et il n’aime toujours pas le rap. Kevin Paugam, le vendeur de la Fnac Parinor à Aulnay-sous-Bois ( Seine-Saint-Denis), a trouvé un bon filon fin 2015 en s’amusant avec les vignettes « coup de cœur du vendeur » de son magasin. Ses critiques décalées de Kaaris, qualifié d’ambassadeur français de la polka, de Grégoire, qui écrit son album « à quatre pattes » ou de Jul ont beaucoup tourné sur les réseaux sociaux.

>> A lire aussi : Les «coups de cœur» délirants d'un vendeur de la Fnac

Comme l'a repéré le Huff Post, le salarié de l’enseigne a posté dernièrement sur Facebook plusieurs photos pour montrer sa nouvelle cible :  le duo PNL. Ainsi, la critique de l’album Dans la légende dans les rayons du magasin est sans équivoque : « Quand tu pensais qu’on avait touché le fond mais que tu n’avais pas vu que les mecs avaient des pelles. »

Puis il a décidé de classer le disque dans la catégorie « rappeurs coquets ».

Et de placer l’une des affiches promotionnelles de PNL dans les toilettes du magasin.

Clairement, Kevin n’aime pas PNL. Mais l’avis du vendeur de la Fnac n’a pas dû avoir un gros impact sur les ventes du duo, disque d’or en une semaine.