VIDEO. Le roi de Norvège met le Web dans sa poche grâce à un appel à la tolérance

DISCOURS PROGRESSISTE Un récent discours du roi Harold V, très simple, est devenu viral sur internet…

O. P.-V.

— 

Le roi de Norvège Harald V et la reine Sonja marchent devant le palais royal à Oslo, le 17 janvier 2017
Le roi de Norvège Harald V et la reine Sonja marchent devant le palais royal à Oslo, le 17 janvier 2017 — Roald, Berit NTB SCANPIX

A l’instar de l’ancien président uruguayen José Mujica et du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, le roi de Norvège, Harald V, est en train de rentrer dans le club fermé des responsables politiques ayant la sympathie du Web, pour des raisons diverses et pas toujours liées à leurs décisions.

Dans le cas du souverain norvégien, sa porte-parole Marianne Hagen a expliqué que le palais avait reçu une incroyable quantité de demandes de traduction de l’un de ces récents discours, partiellement diffusé sur Facebook par une radio norvégienne, où il a été vu 3,2 millions de fois.

« Il n’est pas toujours facile de dire d’où nous venons »

La raison de cette viralité est toute simple : le discours de Harald V, 79 ans, prononcé devant un parterre de diplomates lors d’une réception au palais royal à Oslo, est une description de l’hétérogénéité de la population norvégienne, et in fine un appel à la tolérance : « Les Norvégiens viennent du nord de la Norvège, du centre, du sud et de toutes les autres régions. Les Norvégiens sont aussi des immigrés venus d’Afghanistan, du Pakistan, de Pologne, de Suède, de Somalie et de Syrie. (…) Il n’est pas toujours facile de dire d’où nous venons, de quelle nationalité nous sommes. Notre maison est là où bat notre cœur. Cela ne dépend pas toujours des frontières d’un pays. Les Norvégiens, ce sont des filles qui aiment des filles, des garçons qui aiment des garçons, et des garçons et des filles qui s’aiment mutuellement. Les Norvégiens croient en Dieu, en Allah, en tout et en rien. (…) En d’autres termes, vous êtes la Norvège, nous sommes la Norvège, et mon plus grand espoir est que nous puissions continuer à prendre soin les uns des autres. Que nous puissions faire avancer ce pays autour des valeurs de confiance, de solidarité et de générosité. »

Entre le carton de la vidéo sur Facebook et les commentaires laudateurs des internautes sur Twitter, le roi Harald V a réussi en un discours à se mettre le Web dans la poche.