En colère contre son beau-fils, il le dénonce comme terroriste auprès du FBI

SUEDE Résultat, onze heures en cellule...

D'après AFP

— 

Un homme, en colère contre le mari de sa fille, est poursuivi par la justice suédoise pour avoir fait croire au FBI que ce dernier était membre du réseau Al-Qaïda.

Agé de 40 ans, le beau-fils, dont l'identité n'a pas été révélée, était en instance de divorce au moment des faits. Sa femme, malade, voulait qu’il s’occupe de leurs enfants au lieu de partir aux Etats-Unis.

Machiavélique

L'homme ayant refusé de rester à la maison, le beau-père a envoyé un mail à la sûreté fédérale américaine (FBI). Il y affirmait que son beau-fils avait des liens avec Al-Qaïda et qu'il devait se rendre aux Etats-Unis pour rencontrer ses contacts.

Pour donner consistance au canular, le beau-père machiavélique fournit toutes les informations sur le vol: date, horaire, lieu d'arrivée aux Etats-Unis.

Onze heures dans une cellule

A son arrivée en Floride, le beau-fils, qui s'y rendait pour affaires, a eu la désagréable surprise d'être immédiatement arrêté, placé en garde à vue et interrogé avant de passer onze heures dans une cellule et enfin, être renvoyé en Europe, précise le journal.

Entre temps, le FBI a pris contact avec les services secrets suédois, le Säpo, qui a compris qu'il s'agissait de dénonciations calomnieuses en découvrant que le mail avait été envoyé depuis l'ordinateur du beau-père.

Ce dernier, poursuivi pour diffamations, a reconnu avoir envoyé ce courrier électronique mais a déclaré qu'il pensait que «les autorités américaines n'étaient pas aussi stupides pour croire n'importe quoi. Mais apparemment, c'est le cas». Bref, la faute à «la réaction paranoïaque des autorités américaines». Un peu facile.