Comment les stars font disparaître leur maison et leur quartier de Google Maps

CARTOGRAPHIE Si chacun peut demander de flouter son domicile, certaines célébrités font disparaître des quartiers entiers de Street View...

O. P.-V.

— 

Kim Kardashian soutient son mari Kanye West lors de la diffusion du clip «Famous», le 24 juin 2016.
Kim Kardashian soutient son mari Kanye West lors de la diffusion du clip «Famous», le 24 juin 2016. — SIPA

Des maisons invisibles. Le Financial Times, repris en France par Mashable, s’est intéressé à un drôle de phénomène sur Google Maps : de nombreuses célébrités américaines ont fait disparaître leurs propriétés de l’option Street View, celle qui permet de se déplacer dans un environnement photographié par les outils de la firme américaine. Et pour certains endroits « VIP », procéder maison par maison étant trop fastidieux, c’est tout le quartier qui a disparu, uniquement observable par carte satellite (comme la Corée du Nord, oui).

>> A lire aussi : Non, la Palestine n’a pas été supprimée de Google Maps

Un floutage accessible à tous

A l’été 2014, le quotidien britannique The Independent racontait comment les domiciles de quelques célébrités nationales comme Paul McCartney, Tony Blair, Lily Allen et Jimmy Page avaient été floutés dans Google Street View. Aucun passe-droit ne leur a été accordé, car l’option est accessible à tout le monde. Si votre maison, votre visage ou la plaque d’immatriculation de votre véhicule apparaît sur Google Street View, vous pouvez demander un floutage.

Prenons l’Elysée comme exemple : si vous êtes François Hollande, qu’il s’agit donc de votre domicile et que vous ne voulez pas que les internautes se baladent devant chez vous rue du Faubourg Saint-Honoré et regardent virtuellement par vos fenêtres, vous pouvez cliquer sur « signaler un problème » tout en bas à droite et masquer la zone de votre choix (NB : Google se donne un délai d’une semaine pour vérifier, donc si vous n’êtes pas le président de la République, pas besoin d’essayer de faire flouter l’Elysée).

Le formulaire de demande de floutage de l'Elysée.
Le formulaire de demande de floutage de l'Elysée. - Google Maps

La voiture Google interdite d’accès

Toutefois certaines personnalités ont bien droit à des avantages en termes d’opacité sur Street View. Bloomberg s’est ainsi rendu compte, après avoir obtenu l’adresse de Mark Zuckerberg, que le domicile du patron de Facebook n’était pas flouté. Et pour cause : il n’existe carrément pas. Le service de Google renvoie directement à la maison suivante, sans qu’aucune photo ne soit disponible de la demeure.

L’article du Financial Times porte sur une extension de cet « accord » entre certaines célébrités et Google : le journal américain s’est intéressé aux quartiers chics des Etats-Unis qui ont disparu de Street View, en particulier celui de Hidden Hills (les « collines cachées », ça ne s’invente pas), à l’ouest de Los Angeles.

Les rues et les 648 maisons qui composent ce quartier ne sont pas du tout visibles en photo, car la voiture Google qui réalise les photographies n’a pas eu le droit d’y accéder. Au cœur de cette « gated community » (ces résidences fermées américaines très sécurisées) habitent entre autres Kim Kardashian, Miley Cyrus, Justin Bieber et Jennifer Lopez. Voilà pour la raison de cette discrétion, et de l’impossibilité d’aller dans Street View au-delà de cette barrière qui marque l’entrée du quartier.

En revanche, comme le souligne Mashable, pour ceux qui ont Google Earth, toutes ces rues sont bien visibles. Kim Kardashian and co ont donc trouvé la parade contre les voitures Google mais pas contre ses satellites.