Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
THÉORIE DU COMPLOTPour Julien Dray, les photos de la femme voilée à Nice sentent le complot

Julien Dray en est sûr, les photos de la verbalisation d’une femme voilée sentent le complot

THÉORIE DU COMPLOT
Le député PS a sous-entendu une machination mercredi, et a enfoncé le clou pendant la nuit…
O. P.-V.

O. P.-V.

La série de photographies publiée par le Daily Mail mercredi a fait le tour du monde. On y voit une femme seule portant un voile sur une plage niçoise mardi matin. Verbalisée par des policiers municipaux, elle retire son voile et une couche de vêtements pendant qu’un agent lui remet une contravention.

La plupart des commentateurs, en particulier sur internet, se sont avant tout écharpés sur la nécessité ou pas de l’intervention policière. Mais certains y ont vu autre chose, et pas besoin d’être « grand sorcier » pour cela. Il suffit d’être Julien Dray. Le député socialiste de l’Essonne a posté sur Facebook mercredi un statut plein de sous-entendu.

Pas besoin d'être grand sorcier pour comprendre que les photos sur la plage de Nice n'ont rien de photos surprises...

Posted by Julien Dray on Wednesday, August 24, 2016

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

En commentaire de son statut, celui qui est également conseiller régional d’Île-de-France a assuré que « cette histoire de Nice n’a rien d’un hasard ».

Julien Dray pense à une mise en scène sur la plage niçoise le 23 août 2016.
Julien Dray pense à une mise en scène sur la plage niçoise le 23 août 2016. - FB/JulienDray

Contacté par Le Figaro, il a développé un embryon de théorie du complot : « Il y a bien eu un photographe dépêché sur place pour prendre ces clichés. Dans quel but ? Par qui ? […] Ces images semblent avoir été préparées. Si c’est avéré, c’est très grave. Cela confirmerait que des gens essaient délibérément de porter atteinte à l’unité de la société, à la liberté ».

L’agence donne sa version de la prise de vues

S’il est à peu près sûr que « des gens essaient délibérément de porter atteinte à l’unité de la société » française (Daesh à tout hasard), la possible manipulation sur laquelle s’interroge Julien Dray a été contredite par un article de Libération, qui donne la version de l’agence qui a vendu les images. Un responsable de Best Images explique : « Le photographe, qui nous avait proposé de travailler sur les arrêtés anti-burkini, venait d’arriver sur cette plage située à l’ouest de la promenade des Anglais. Son regard a été attiré par la brigade de policiers municipaux. Il se situait loin de la scène, peut-être à plus de 100 mètres, et il a photographié au téléobjectif. »

Estrosi confirme la verbalisation

Le député PS ne s’est pas démonté, et a posté un nouveau statut Facebook à 3h du matin dans la nuit de mercredi à jeudi, mettant en cause la parole de l’agence.

J'ai lu l'article de liberation censé expliquer "le hasard nicois".Je veux bien croire au père noél mais depuis quand on...

Posted by Julien Dray on Wednesday, August 24, 2016

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Ce que ne dit pas Julien Dray, c’est si les quatre policiers faisaient eux aussi partie de la conspiration. Car mise en scène ou pas, Christian Estrosi a publié un communiqué confirmant la verbalisation de cette femme voilée sur la plage niçoise par les agents municipaux.

Sujets liés