#WTFFrance, le hashtag qui dénonce les abus des «policiers du burkini»

RELIGION Des photos de policiers français verbalisant une femme voilée sur une plage niçoise ont fait réagir de nombreux internautes…

O. P.-V.

— 

Capture d'écran du tweet du Daily Mail.
Capture d'écran du tweet du Daily Mail. — Twitter/@MailOnline

Le quotidien britannique The Daily Mail a publié mardi une série de photographies montrant la verbalisation par la police sur une plage à Nice d’une femme musulmane voilée, forcée de retirer une couche de vêtement (qui n’est pas un burkini). Le tweet présentant l’article affiche un bandeau ironique « The burkini cops » (Les flics du burkini) :

L’enchaînement des images est saisissant. On y voit une dame en train de dormir seule sur la plage. Quatre policiers armés l’entourent, lui expliquent la raison de cette intervention et rédigent une contravention. La femme retire alors son haut, semble-t-il dans l’incompréhension.

>> A lire aussi : VIDEO. Polémique sur le «burkini»: Un épiphénomène? De quoi parle-t-on exactement?

Sur Twitter, la série d’images est rapidement devenue virale par le hashtag #WTFFrance, WTF signifiant « What the fuck ? », expression anglaise familière que l’on peut traduire par « Qu’est-ce que c’est que ce bordel ? ». Les internautes qui l’ont relayée veulent ainsi dénoncer ce qu’ils considèrent être un abus des autorités françaises stigmatisant les musulmans sur la plage, sur le même ton que l’article du Daily Mail, qui écrit que « l’interdiction française du burkini menace de tourner à la farce ».

Le hashtag s’est répandu ce mercredi matin au-delà de la série de photos, plusieurs internautes l’utilisant pour mettre en perspective le rapport actuel de la France à la religion musulmane.

>> A lire aussi : Cannes: Une femme verbalisée sur une plage pour le port d'un voile