#CrochetGO: Les joueurs peuvent désormais trouver de vraies figurines de Pokémon

ETATS-UNIS Nichole Dunigan, Texane passionnée de jeux vidéos, a décidé de lancer un mouvement pour déposer à chaque pokéstop de sa ville des figurines tricotées de Pokémon...

H.S.

— 

Les amateurs de crochet ont décidé d'offrir aux joueurs de Pokémon GO de vraies figurines.
Les amateurs de crochet ont décidé d'offrir aux joueurs de Pokémon GO de vraies figurines. — Instagram

Nichole Dunigan, gameuse, adepte du crochet et mère de deux enfants a trouvé comme faire cohabiter ses passions. Séduite, comme près de 15 millions d’Américains, par le jeu Pokémon GO, la jeune femme a lancé sur les réseaux sociaux le mot-clé #CrochetGO. L’objectif, inciter les amateurs de crochet à suivre son initiative en créant des figurines de Pokémon et en les cachant à chaque « pokéstop ». Ces lieux, géolocalisés dans l’application, permettent aux joueurs de récupérer divers objets nécessaires pour attraper des Pokémon.

This is so adorable! Mario found this at the bauer playing Pokèmon w Aaron. ☺️ #CrochetGo #PokèmonGo #Zubat

A photo posted by Leida Velasquez (@leidavelasquez) on

Le concept a séduit en quelques jours plus de 1.000 personnes, rassemblées sur une page Facebook dédiée et ouverte par Nichole Dunigan. La Texane a également créé un site pour partager avec les internautes les modes d’emploi de chaque figurine. Pour détailler son initiative, la jeune mère de famille a écrit : « #CrochetGO est un projet qui a pour but de diffuser un peu de bonheur. #CrochetGO consiste à créer des Pokémon en crocher et à les cacher dans la nature pour que les joueurs puissent les trouver. N’hésitez pas à partager vos photos […] Vous pouvez également ajouter un petit message à destination de la personne qui trouvera l’objet. »

>> A lire aussi : Le crochet, ce n’est pas que pour mémé !

Depuis sur Instagram, Twitter ou Facebook, les photos d’enfants ravis d’avoir mis la main sur des petites figurines de Pikachu, Carapuce ou Magicarpe pullulent. Si le concept ne semble pas avoir encore traversé l’Atlantique pour arriver jusqu’en France, le succès du jeu sur mobile et le projet de Nichole Dunigan pourrait donner des idées à d’autres rois du crochet.