#ModereCommeTwitter: Les utilisateurs dénoncent la modération du réseau social

WEB Les utilisateurs de Twitter critiquent les messages censurés ou non par le réseau social…

A.Ch.

— 

Le hashtag #ModereCommeTwitter
Le hashtag #ModereCommeTwitter — Twitter

Dénoncer la politique de modération à géométrie variable de Twitter, c’est l’objectif du hashtag #ModereCommeTwitter apparu ce week-end sur le réseau social

 

 

 

 

 

 

Ce qui a provoqué la colère des internautes, pourtant habitués à voir se déverser un flot de propos haineux sur Twitter, c’est la diligence avec laquelle le réseau social a sanctionné des comptes postant des images des Jeux olympiques. Préemptées par des chaines de télévision qui les ont payées (cher) au CIO, ces images ne peuvent être relayées par aucun autre compte ou média. L’utilisateur de Twitter @B3zero, qui relayait des informations et était tenu par un journaliste français, en a fait les frais et s’est fait bannir par le réseau social.

 

 

Alors que Twitter ne semble pas être très concerné par les cas de harcèlement ou d’injures, il est beaucoup plus prompt à faire respecter les lois du copyright, relèvent les internautes. D’après nos informations recueillies ce mardi soir, cette différence de traitement ne serait due qu’au nombre de signalements de contenus inappropriés : le CIO, qui veut être plus rigoureux que jamais sur la diffusion des images des JO, aurait à son service des agences rapportant tout contenu illicite à Twitter. A l’inverse, les comptes relayant des propos racistes ou haineux ne sont que plus rarement signalés. Ce serait donc une question de volume de signalements plutôt que de contenu qui pousserait le site à supprimer ou non des comptes d’utilisateurs.