Des policiers américains utilisent Pokémon Go pour appâter les criminels

PIKA PIKA La police de Smithfield en Virginie invite des personnes sous mandat d'arrêt à venir chasser les Pokémons dans leurs locaux... 

P.F.
— 
Un joueur regarde l'application Pokemon Go sur son smartphone dans les rues de Paris, le 26 juillet 2016
Un joueur regarde l'application Pokemon Go sur son smartphone dans les rues de Paris, le 26 juillet 2016 — Thomas SAMSON AFP

Le phénomène Pokémon Go a créé ces derniers jours pas mal de situations inédites, mais on n’aurait probablement jamais imaginé celle-ci. La police de Smithfield en Virgine aux Etats-Unis a décidé de se servir du jeu pour tenter de faire venir jusqu’au commissariat des individus recherchés par ses services.

Dans un post Facebook publié il y a quelques jours, la police de Smithfield affirme que Métamorph, l’un des pokémons les plus rares du jeu, se balade dans son commissariat. « Nous ne pouvons permettre qu’à huit personnes d’entrer dans le bâtiment pour venir l’attraper, explique le post. Notre ordinateur a tiré au sort huit citoyens qui se verront offrir cette rare opportunité. Si votre nom est dans la liste ci-dessous, vous êtes l’un des chanceux invité à venir au commissariat ».

Evidemment, c’est en fait un piège. Les huit noms ne sont pas tirés au sort, il s’agit de personnes sous mandat d’arrêt activement recherchées par les policiers de Smithfield. « J’ai un certain sens de l’humour, a déclaré le Sergent Bryan Miller, l’administrateur de la page Facebook, au journal local The Virginian Pilot. Je ne pensais que cela prendrait une telle ampleur. » Le policier a toutefois ajouté qu’il était bien conscient qu’il y ait peu de chance pour qu’une de ces personnes se présente au poste.

Ce n’est pas la première fois que des policiers américains tentent ce genre d’expérience. Le Sergent Miller a admis s’être inspiré de ses collègues du New Hampshire qui avaient mis en place le même stratagème en affirmant qu’un Dracaufeu se trouvait dans leurs locaux.

L’initiative est avant tout un clin d’œil humoristique au phénomène Pokémon Go. Pour l’instant personne n’a été appréhendé grâce à cette technique. Il ne faut cependant pas désespérer, un homme recherché à Détroit a pu être arrêté par la police car, sans s’en rendre compte, il s’est trop approché du commissariat alors qu’il était en pleine chasse au Pokémon.