Mort d'Adama Traoré: Pourquoi le #BLMFrance est devenu une tendance sur Twitter

WEB Des internautes dénoncent une « bavure policière » après la mort d’un jeune homme dans le Val d'Oise…

T.L.G.

— 

Illustration: Le logo de Twitter sur plusieurs écrans, septembre 2013.
Illustration: Le logo de Twitter sur plusieurs écrans, septembre 2013. — Leon Neal / AFP

La colère gronde sur Twitter après la mort d’Adama Traoré, mardi, lors d’une interpellation policière à Beaumont-sur-Oise (Val d’Oise). De nombreuses personnes ont exprimé leur colère sur #BLMFrance [ Black lives matter]. 20 Minutes vous explique pourquoi ce hashtag est devenu une tendance France depuis ce matin.

C’est quoi d’ailleurs BLM ?

BLM vient de « Black Lives Matter », qui se traduit par « les vies noires comptent ». BLM est au départ un simple hashtag lancé en juillet 2013 après l’acquittement du policier responsable de la mort de Trayvon Martin. Le slogan, devenu mouvement politique aux Etats-Unis, est depuis utilisé pour dénoncer les violences policières contre les citoyens noirs.

Black Lives Matter a désormais sa plateforme, comptant plusieurs milliers de personnes, et se définit sur le site comme « un appel à l’action et une réponse au violent racisme anti-Noirs qui infiltre notre société », indique l’organisation sur le site Internet. Un mouvement Paris Black Lives Matter organise depuis peu des manifestations à Paris.

Pourquoi #BLMFrance est devenu une tendance Twitter ?

Depuis deux jours, deux versions du décès d’Adama Traoré s’affrontent. Le procureur de la République de Pontoise évoque un malaise cardiaque « pendant le trajet dans le véhicule » vers la gendarmerie. Dans la ville où vivait le jeune homme de 24 ans, certains parlent de « bavure » et refusent de croire à la thèse de l’arrêt cardiaque. Sur Twitter, de nombreux internautes comparent ainsi la mort d’Adama Traoré avecles violences racistes de la police américaine.

Plusieurs mouvements ont appelé les internautes à tweeter avec le hashtag #BLMFrance. C’est notamment le cas de Mwasi-collectif, qui se définit comme « afroféministe décolonial pour l’abolition du blantriarcat capitaliste ».

Que trouve-t-on sur ce hashtag ?

La mort d’Adama Traoré est évoquée, mais pas seulement. On trouve notamment :

  • Des messages de soutien
  • Des dénonciations de tweets racistes
  • Des tweets évoquant le colonialisme français
  • Des tweets sur la polémique Laurence Rossignol
  • Des citations d’Aimé Césaire ou Malcom X
  • Des critiques de #BLMFrance
  • Des tweets qui n’ont rien à voir

Est-ce le seul hashtag utilisé sur cette affaire sur Twitter ?

Non. et ont également été utilisés. Plusieurs célébrités ont d’ailleurs adressé leur soutien aux proches du jeune homme.