VIDEO. «Libérée des livrets»: Une enseignante parodie «La reine des Neiges» et ça cartonne

VIRAL La vidéo de cette parodie a déjà été visionnée plus d’un million de fois…

A.B.

— 

La vidéo de cette enseignante  en train de chanter "Libérée des livrets", une parodie de la chanson de La reine des neige, cartonne avec plus d'un million de vues sur le web.
La vidéo de cette enseignante en train de chanter "Libérée des livrets", une parodie de la chanson de La reine des neige, cartonne avec plus d'un million de vues sur le web. — Cécile Mouré / YouTube

Plus que quelques jours à tenir. Pour des millions d’enfants, l’heure des vacances va bientôt sonner. Tout comme pour leurs enseignants, pressés de lâcher stylos et cahiers pour aller prendre le soleil les doigts de pieds en éventail. Mais avant ça, il leur faut accomplir une dernière tâche et pas des moindres : remplir les livrets scolaires. Une tannée que Cécile Mouré, une enseignante, a décidé de prendre avec humour.

« Un petit délire de dimanche soir »

Dans « La maîtresse, au coin », une vidéo publiée sur sa page Facebook et sur YouTube, Cécile Mouré livre sa propre version de la chanson Libérée, délivrée, titre phare de La Reine des Neiges.

Dans le clip de Libérée des livrets, l’enseignante entend tordre le cou à toutes les idées reçues sur les fonctionnaires. « Tu vois, je ne suis pas payée à rien faire », entonne-t-elle avec un talent vocal certain. C’est drôle et ça plaît, puisque depuis sa publication le 22 juin dernier, la vidéo devenue virale a pour l’heure été visionnée plus d’un million de fois au total (355.000 fois sur YouTube et près de 725.000 fois sur Facebook). Un succès auquel la première intéressée ne s’attendait pas.

Sur son compte YouTube, la jeune femme parle de sa parodie comme d'« un petit délire de dimanche soir… ». « Même si j’aime beaucoup mon métier, le temps des livrets est toujours un peu douloureux. En communion avec tous les enseignants qui sont plongés dedans en ce moment ». Elle ne pensait pas si bien dire : une flopée de collègues enseignants ont posté de nombreux commentaires pour partager leur galère des bulletins scolaires. Courage, plus que quelques jours à tenir avant d’être libéréééééés, des livreeeeeets !