Brexit et défaite à l'Euro: «Je suis toujours en vie», plaisante la reine Elizabeth II

HUMOUR En visite en Irlande du Nord, la reine a montré qu'elle n'avait rien perdu de son humour britannique...

A.B.

— 

La reine Elizabeth II et le vice-Premier ministre d'Irlande du Nord, Martin McGuinness, à Hillsborough Castle à Belfast le 27 juin 2016.
La reine Elizabeth II et le vice-Premier ministre d'Irlande du Nord, Martin McGuinness, à Hillsborough Castle à Belfast le 27 juin 2016. — AARON MCCRACKEN / HARRISONS 07778 / NORTHERN IRELAND OFFICE / AFP

Sa Majesté a un humour royal. En visite ce lundi en Irlande du Nord pour sa première apparition publique depuis l’annonce du Brexit, la reine Elizabeth II a gratifié son hôte d’un petit trait d’humour so british : « En tout cas, je suis toujours en vie, ha ! ».

La remarque est venue lors d’une visite de deux jours en Irlande du Nord, après une semaine extrêmement agitée au Royaume-Uni où la classe politique se déchire après le vote des Britanniques pour la sortie de l’Union européenne. « Bonjour. Comment allez-vous ? », lui a demandé le vice-Premier ministre d’Irlande du Nord, Martin McGuinness, en tendant sa main à la monarque sous l’œil des caméras. « En tout cas, je suis toujours en vie, ha ! », a plaisanté la reine, qui a fêté ses 90 ans en avril.

« L’Angleterre est sortie de l’Europe, encore »

Sauf que depuis cette déclaration, ses royaux sujets de la sélection anglaise se sont fait éjecter de l’Euro par l’équipe islandaise. Shocking ! Il n’en fallait pas plus pour que la twittosphère s’agite autour de la reine après cette cuisante défaite de l’Angleterre. « L’Angleterre est sortie de l’Europe, encore », a tweeté @Queen_UK, un compte satirique ouvert au nom de la reine Elizabeth II.

« Sortie inattendue de l’Europe suivie d’une démission. Roy Hodgson ne fait que suivre la mode », poursuit cette fausse reine. Encore qu’Elizabeth II, la vraie, a peut-être senti le vent tourner bien avant la rencontre entre les deux équipes. De nombreux twittos ont ainsi remarqué il y a plusieurs jours qu’elle arborait les couleurs du maillot islandais.

Un soutien non officiel, puisqu'il s'agit d'un photomontage bien senti, qui a beaucoup amusé les supporters islandais, imaginant déjà qu’Elizabeth II se verrait bien « être reine de l’Islande à partir de maintenant ».

« La reine a commencé à soutenir l’Islande après le brexit », a plaisanté un internaute ce week-end.

« Même la reine a abandonné l’Angleterre et soutient l’Islande », a remarqué un autre.

Avant d’admettre qu’elle avait peut-être eu le nez creux et « choisi la bonne équipe ».

Mais contre vents et marées, les Britanniques restent fidèles à leur Reine.

Et préfèrent désormais tourner le regard vers la prochaine coupe du monde.