Brexit: La pancarte «Bienvenus aux réfugiés Britanniques» à Madrid était fausse

PHOTOSHOP L’image originale date de septembre 2015 et a été publiée sur la banque d’image en ligne FlickR…

H.S.

— 

L'image a été postée sur le compte Twitter de l'auteur du photomontage et reprise plus d'une centaine de fois.
L'image a été postée sur le compte Twitter de l'auteur du photomontage et reprise plus d'une centaine de fois. — @camiloenmadrid

« Au moins, le Continent ne manque pas d’humour ». Sur l’image, relayée sur Twitter par un journaliste londonien du New York Times, on aperçoit une pancarte déployée sur le fronton du Palais de Cybèle à Madrid, qui accueille les locaux de la mairie depuis 2007. On peut lire « British refugees welcome » soit « Bienvenus aux réfugiés britanniques ». Le message, plutôt bienveillant, n’a pas manqué de faire sourire les internautes outre-Manche, au lendemain du résultat du référendum sur le maintien ou le retrait du Royaume-Uni dans l’Union Européenne. Acté à 51,9 % des voix, le Brexit a par ailleurs inspiré nombre de dessinateurs de presse ou humoristes en herbe.

Un montage photoshop

En réalité, l’image a été postée une première fois vendredi soir par un twittos madrilène, accompagnée de la simple légende : « Nouvelle pancarte sur le palais de Cybèle #Brexit ». Même si le jeune homme a précisé, dans un second message publié une heure après l’envoi de l’image : « J’ai trouvé mon photoshop sur les réfugiés parmi un tas de photos sur imgur », l’information, publiée tard dans la nuit, n’a pas été suffisamment relayée.

Résultat, des dizaines d’internautes britanniques ont cru à une initiative officielle et ont remercié les Espagnols pour leur « accueil » et leur « sympathie ».

Seul le site anglo-saxon Snopes, spécialisé dans la recherche des hoax et blagues sur les réseaux, a rapidement démonté l’information. Si la pancarte s’adressant aux Britanniques n’a jamais existé et relève du montage, une affiche souhaitant la bienvenue aux réfugiés (peu importe leur pays d’origine), a bel et bien été suspendue sur le célèbre monument espagnol. L’image originale a été publiée en septembre 2015 par Juan Alcor, un utilisateur régulier du site de partage de photos, Flickr.