Une catastrophe le Brexit ? Mais non, et c'est Twitter qui le dit

ROYAUME-UNI Comme à chaque événement important, les internautes ont rivalisé d'idées pour tourner le résultat du référendum britannique en dérision... 

H.S.

— 

David Cameron a annoncé, quelques heures après les résultats du référendum, qu'il comptait démissionner en octobre.
David Cameron a annoncé, quelques heures après les résultats du référendum, qu'il comptait démissionner en octobre. — Toby Melville/AP/SIPA

Le rire comme exutoire. A l’annonce, ce vendredi, des résultats du référendum organisé au Royaume-Uni, les utilisateurs de Twitter se sont immédiatement emparés de l’adage. Donné favori par les sondeurs et bookmakers, le maintien du pays au sein de l’Union Européenne n'aura pas lieu. Approuvée à 51,9 %, la sortie des Anglais de l’UE a créé une véritable surprise mêlée d’incompréhension sur le réseau social Twitter.

>> A lire aussi : EN DIRECT. Brexit: La Banque d'Angleterre prête à débloquer 250 milliards de livres sterling (326 milliards d'euros)

Comme au lendemain d'événements collectifs majeurs, heureux ou dramatiques, les messages humoristiques ont rapidement fleuri. En novembre dernier, Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste, joint par 20 Minutes, expliquait : « L’humour (…) permet de prendre une revanche sur un événement qu’on ne peut pas contrôler ». Si les internautes avouent aisément ne pas « contrôler » les conséquences à court et long terme sur l’état de l’Union Européenne, ils manient parfaitement l’art du détournement, du jeu de mot et de l’analogie. Florilège.

  • Les conseils artistiques
  • Les footeux
  • Les cinéphiles
  • Les gourmands
  • Les pragmatiques
  • Les humoristes