Brexit : Après les chats, les chiens s'emparent du vote sur l'Union Européenne

Animaux Les chiens sont les stars du jour au Royaume-Uni en ce jour de vote pour le référendum sur l'UE. Leur fait d'armes? Accompagner leurs maîtres aux urnes.

W.P.
— 
Un chien pro-UE.
Un chien pro-UE. — Twitter

La campagne du référendum pour l’UE agite, depuis plusieurs mois, tout le Royaume-Uni. Et pas seulement les humains. Après les chats contre le Brexit, c’est au tour des chiens d’entrer dans le jeu, en se rendant aux urnes avec leurs maîtres pour décider de l’avenir du pays. Tout se passe sur le hashtag #DogsAtPollingStation (les chiens au bureau de vote), sur lequel des utilisateurs donnent des indices sur leur vote – ou indiquent carrément leur choix – en postant des photos plus ou moins détournées de leur compagnon. Le mot-clé est récurrent de l’autre côté de la Manche, où les sujets de sa Majesté se font un plaisir de le ressortir à chaque élection.

« Prêt à voter »


« Le chien Harry est DEDANS »


« Ma mère affiche ouvertement sa préférence. »


« J’ai voté "should I stay or should I go now" »

« Boz n’aime pas le processus démocratique. »


« Reste. »

Les chiens c’est bien. Mais ne l’oublions jamais : le cheval, c’est vraiment génial.


« Je ne sais pas de quelle race est celui-ci. »