La «princesse hot-dog» est la nouvelle sensation du Web

RESEAUX SOCIAUX Une fillette américaine portant un costume de hot-dog pour la «journée des princesses» à son école de danse est saluée par les internautes...

A.-L.B.

— 

Capture écran du compte Twitter de Brandon E. Turner @turnerbrandon 2 juin 2016.
Capture écran du compte Twitter de Brandon E. Turner @turnerbrandon 2 juin 2016. — Twitter/@turnerbrandon

Toutes les petites filles déguisées en princesses doivent porter des robes à volants et du rose. Marre de ces injonctions ? C’est ce qu’a dû penser une fillette américaine qui, pour la « journée des princesses » organisée le 9 mai par son école de danse à Holly Springs (Caroline du Nord), a décidé de porter un costume de hot-dog.

Selon le père de la fillette, nommée Ainsley, celle-ci a refusé de porter des costumes disponibles chez elle, préférant celui de hot-dog. « Elle a dit qu’elle voulait porter ce costume car c’est son préféré », a-t-il déclaré, rapporte la chaîneABC 11. « Elle a choisi ce costume car elle se moque du jugement de autres », a-t-il ajouté.

Mot-dièse viral

Les premiers clichés de la fillette, pris par une jeune femme répondant au nom de Grayson Lamontagne avant d’être repris début juin par le père de la fillette, Brandon E. Turner, sont devenus viraux. Accompagnés du hashtag (mot-dièse) #hotdogprincess, ils ont suscité l’admiration et la joie des internautes, notamment sur Twitter.

Le geste de la petite Ainsley a été salué par de nombreux internautes comme une preuve de liberté et de féminisme.

Sur Instagram, @legowenstagram, qui multiplie les photos de figurines Lego, a publié un cliché des princesses de Disney, avec Cendrillon, la petite sirène ouElsa (du dessin animé la Reine des neiges) accompagnées d’une figurine portant un costume de hot-dog.

La chaîne britannique Comedy Central a parodié des scènes cultes des films Disney avec « Princesse hot-dog », et l’animatrice de talk-show Ellen de Generes a porté ce costume en hommage à la fillette. Face à ce succès viral, le père a précisé sur Twitter que sa fille devait continuer à ranger sa chambre, princesse ou non.